Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Situation du fret dans la vallée du Rhône

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Situation du fret dans la vallée du Rhône

    Le Dauphiné Libéré consacre plusieurs articles à la situation du fret en vallée du Rhône. C'était même à la une des éditions Ardèche.
    transports Une enveloppe de 7 milliards annoncée par le ministre de l'Écologie : ?

    http://www.ledauphine.com/fret-ferro...article=199142

    http://www.ledauphine.com/fret-ferro...article=199138

    http://www.ledauphine.com/fret-ferro...article=199141

    http://www.ledauphine.com/fret-ferro...article=199144

  • #2
    Salut,
    J'habite à 800 m de chacune des deux voies de la vallée du Rhône, que ce soit la ligne fret ou bien la ligne impériale.
    Aujourd'hui, il a pas beaucoup de trains de fret. Pas plus de 80 par jour, sur les deux lignes.
    Surtout des inter triages comme Sibelin - Miramas, mais surtout des rames Allemandes ou bien Espagnoles qui transitent (environ une trentaine de sillons journaliers).Du mois pas assez, à mon goût.
    Il faut rouler sur l'autoroute A7, que j'emprunte très règulièrement pour visualiser le nombre de camions qui se déplacent sur l'axe.
    Les gens qui habite près de la voie ferrée souhaitent plus de camions sur l'autoroute, et ceux habitant près de l'autoroute souhaitent davantage de trains.
    Nous n'en sommes pas en effet à 300 trains par jour, comme en parlent certains tracs qui circulent.
    La voie ferree existe depuis plus de 100 ans, et il y a une vingtaine d'année, il y avait plus de trafic qu'il y en a aujourd'hui.
    Alors davantage de trains sur les rails, c'est plus écologique et c'est aussi pour notre plus grand plaisir.
    @+
    Jean-Michel MITTEAU

    http://sybic-passion.allmyblog.com/

    Commentaire


    • #3
      et les gens se plaignent de l'augmentation du trafic ferroviaire, alors qu'ils achètent une maison a proximité de la voie ferrée... ça me dépasse...

      Commentaire


      • #4
        Dans ma région c'est dans le genre à s'installer au environs de la carrière et à se plaindre ensuite de la poussière due aux explosions

        Entre une voie ferrée et des trains qui passent de temps en temps ou une autoroute, je préférerait de loin la voie ferrée. La voie ferrée reste silencieuse quand il n'y a pas de train, alors que l'autoroute c'est un bruit constant, après dans chaque cas il sera perturbé par le passage d'un fret lourd ou d'une voiture épave...

        Il reste que les trains de fret sont un poil vétustes et bruyants...

        Pour revenir sur une citation du premier article:
        Envoyé par Le Daubé
        Les voies sont anciennes et ne sont pas adaptées au trafic prévu. Des matières dangereuses seront transportées avec des locomotives qui viendront de toute l'Europe et qui ne répondent pas aux mêmes cahiers des charges.
        Quand ça roule en France c'est que ça répond aux réglementations françaises, le ferroviaire c'est beaucoup plus sur que la route...

        Commentaire


        • #5
          En effet, la ligne est là depuis 1880, ils peuvent pas dire qu'ils étaient pas au courant

          Cette ligne est-elle en LRS?
          Sinon, elle le sera au prochain renouvellement des rails, ce qui diminuera un peu le bruit.

          Commentaire


          • #6
            En tout cas le trafic fret ne bloquera la venue de TER sur la rive droite. Cela pourrait se faire à partir du service 2012. A moyen terme, ces TER pourraient partir de Romans.

            Commentaire


            • #7
              Bonjour,

              En marge des mûrs anti-bruit qui peuvent être installés ponctuellement, il existe des techniques déjà utilisées ou en cours de développement pour réduire les nuisances sonores engendrées par les wagons de marchandises.

              C'est tout à fait applicable à la vallée du Rhône, avec un peu de temps et un peu d'argent...

              Sylvain

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Didier 74 Voir le message
                En tout cas le trafic fret ne bloquera la venue de TER sur la rive droite. Cela pourrait se faire à partir du service 2012. A moyen terme, ces TER pourraient partir de Romans.
                C'est bien, à ma connaissance l'Ardèche est actuellement le seul département de france à n'avoir aucun service ferroviaire.

                Commentaire


                • #9
                  De plus, cela pourrait montrer l'inutilité de Lavandes TGV !
                  J'ai regardé à nouveau hier le sujet de F3 Rhône-Alpes sur la visite de Bussereau, Faugère et Du Mesnil à Allan. Les propos des élus locaux sont effreyants à commencer par Reynier et Guillaume ...

                  Commentaire


                  • #10
                    Salut,

                    Entre une voie ferrée et des trains qui passent de temps en temps ou une autoroute, je préférerait de loin la voie ferrée. La voie ferrée reste silencieuse quand il n'y a pas de train, alors que l'autoroute c'est un bruit constant, après dans chaque cas il sera perturbé par le passage d'un fret lourd ou d'une voiture épave...
                    Il y a quand même une grande différence : la voie ferrée passe de longue date en plein coeur des bourgs et des villes (rive gauche ou rive droite) alors que les autoroutes et les LGV les évitent soigneusement (hormis l'A7 à Lyon)... Alors il est clair que plus de fret rive droite (ou gauche) gènera plus de riverains que des bahuts en plus sur la file de gauche de l'A7 ou des TGV en plus sur la LN...
                    Vive le thermique...et les 6500!

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Alexis Voir le message
                      Il y a quand même une grande différence : la voie ferrée passe de longue date en plein coeur des bourgs et des villes (rive gauche ou rive droite) alors que les autoroutes et les LGV les évitent soigneusement (hormis l'A7 à Lyon)... Alors il est clair que plus de fret rive droite (ou gauche) gènera plus de riverains que des bahuts en plus sur la file de gauche de l'A7 ou des TGV en plus sur la LN...
                      Oui mais d'ici que l'on retrouve la fréquentation des belles années sur l'une des 2 rives, les riverains seront dans le faux en se plaignant.

                      Commentaire


                      • #12
                        Bonsoir,
                        les opposants (dans le cas présent les riverains de la RD) ont la mémoire sélective... ce n'est pas nouveau. Ils rappeleront que depuis xx années, le trafic était réduit et donc que la reprise constatée (que nous espérons tous ici) leur est insupportable.

                        Hormis dans la zone de Givors (et le noeud lyonnais) et de Nîmes, avec les installations actuelles (i.e. jusqu'à la mise en service du CNM), le retour d'une offre TER limitée sur la partie centrale de la ligne est tout à fait compatible avec la reprise du trafic fret (les réserves de l'Etat et d'une partie de la SNCF sont exagérées, de mon point de vue). Par contre, les IFTE de la rive droite ont été dimensionnées a minima, à une époque où le gros du trafic RO était assuré par des BBN 8100, autrement moins gourmandes que les 7200, 26000 et même 27000. Le choix (discutable) d'alliages moins coûteux mais moins bons conducteurs pour la caténaire explique une partie des pertes de tension en ligne (le reste est lié aux sources de courant, en puissance et positionnement/densité).

                        Christian

                        Commentaire


                        • #13
                          Salut

                          Histoire d'avoir une base de comparaison, quel était le nombre de trains circulant sur la RD lorsqu'elle a été électrifiée ?
                          Et aujourd'hui, quel serait le nombre de trains maximum, compte tenu du dimensionnement des IFTE ?
                          Fred Didelot
                          Fox-terrier

                          Commentaire


                          • #14
                            Salut,
                            franchement, je donne ma langue au chat... j'étais encore en culottes courtes à l'époque de l'électrification. En recherchant dans les cartes de débit des années 80, on devrait pouvoir retrouver le nb moyen de circulations. Mais ces cartes éditées par la direction du Contrôle de gestion (de la SNCF) à l'époque n'ont pas dû être conservées par beaucoup de monde, aujourd'hui. La plus ancienne en ma possession doit dater de 1993 ou 95 (je regarderai à l'occasion).

                            Le nb de trains maximum qu'on peut écouler sans trop échauffer la caténaire doit dépasser les limites existant aux deux extrémités (Nîmes et Givors), de toute façon. Par contre, on peut avoir des tensions basses avec un seul convoi par sens (si les locs sont gourmandes et les caractéristiques d'ensemble du système défavorables)... ce qui influe sur les performances en ligne. Les tracés par la RD ne figurent pas dans les annales de ce point de vue (si tu as accès à THOR, jette un oeil sur les profils électriques, sous "plan de voies" dans le menu principal).

                            A+

                            Christian

                            Commentaire


                            • #15
                              Salut

                              Merci pour ton conseil : j'ai pu effectivement prendre connaissance des profils électriques, notamment sur la RD du Rhône. C'est effectivement impressionnant de voir les différences de performances, ne serait-ce que par rapport à la RG.

                              Finalement, c'est presque avec des engins thermiques que la RD pourrait reprendre du poil de la bête !!!!

                              Ce qui m'étonne malgré tout, c'est que lorsque la RD a été électrifiée, le trafic fret était encore florissant et même si les 8100 étaient moins gourmandes (tout comme les 9400, d'ailleurs), même en UM, que des engins électriques modernes, le trafic était quand même bien supérieur à ce qu'il est aujourd'hui, en prenant en compte les puissances absorbées...

                              Enfin, bon, heureusement que le trafic longue distance a quitté la RG pour la LGV, de sorte que l'acuité d'une remise à niveau de la RD n'est pas d'actualité...

                              Reste que ce n'est pas un itinéraire de détournement performant...
                              Fred Didelot
                              Fox-terrier

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X