Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Campagne de pub pour le fret

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Campagne de pub pour le fret

    28/09/2009

    Campagne de pub pour le fret

    « Le rail, une nouvelle route pour la France » : cette phrase est le slogan de la campagne de communication sur le fret qui débute lundi 28 septembre. Destinée au grand public, elle porte sur l’urgence du report modal de la route vers le rail pour décongestionner les routes et pour limiter les émissions de CO2. Elle vient en écho du schéma directeur pour un nouveau Transport écologique de marchandises présenté au Comité Transports et Logistique du Conseil d’Administration le 18 septembre. Cette campagne est déclinée dans les grands titres de la presse quotidienne nationale, dans 58 titres de la presse quotidienne régionale quatre jours de suite et à la télévision avec un film de 40 secondes diffusé sur les chaînes hertziennes ainsi que sur plusieurs chaînes du câble et du satellite. Première diffusion sur France 2, lundi 28 septembre à 8h35 puis à 13h35.

    ---

    [MétroPole] Bus, métro, RER, tram - Paris & Île-de-France

  • #2
    08h35 et 13h35, ça ce sont des horaires qui touchent directement ceux qui décident du mode de transport de leurs marchandises !...

    Enfin, on peux quand même louer les efforts faits pour sensibiliser l'opinion publique, car elle seule peut à terme faire pencher la balance et contre-balancer (dans les urnes ?...) les lobbys pro-routiers.

    Salut !
    "Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"
    J.F. Kennedy

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par Florent Voir le message
      08h35 et 13h35, ça ce sont des horaires qui touchent directement ceux qui décident du mode de transport de leurs marchandises !...

      Enfin, on peux quand même louer les efforts faits pour sensibiliser l'opinion publique, car elle seule peut à terme faire pencher la balance et contre-balancer (dans les urnes ?...) les lobbys pro-routiers.

      Salut !

      salut
      oui enfin on peut s'interroger sur ce genre de campagne......le grand public il s'en fiche du fret...!

      Encore de l'argent que la com balance par les fenêtre en période de restructuration...sans doute des propositions commerciales et du démarchage auprès des chargeurs auraient ils été bien plus productifs...
      enfin moi ce que j'en dis....
      Kenavo
      Jean-Marc à Brest .




      Commentaire


      • #4
        Il y a aussi eu une publicité ce matin dans le journal 20 minutes, par contre sur le cliché ils auraient pu faire l'effort de mettre un train de Fret de la SNCF !
        Le forum des passionnés des CC 6500 c'est : http://passion-6500.forum-actif.net/

        Commentaire


        • #5
          salut ,

          pour ma part , je me range de l'avis de Jean-Marc ( pour une fois ) , il aurait plus bénéfique de toucher directement les entreprises mais aussi changer sa "ligne" de pensée plutot que de faire de gros coup de comm' qui coutent la peau des co****es

          Envoyé par Florent Voir le message

          Enfin, on peux quand même louer les efforts faits pour sensibiliser l'opinion publique, car elle seule peut à terme faire pencher la balance et contre-balancer (dans les urnes ?...) les lobbys pro-routiers.

          Salut !
          C'est là que le bas blesse , avant meme que cela mis en jeu , les projets sont perdus . J'explique mon point de vue , les mecs qui compose notre gouvernement , notre état , sont tous de la meme école , et on la meme pensé , se faire un max de fric pendant un max de temps . Celui qui se dit vert , jaune , rouge , bleu ou autre couleurs , montre a la TV qu'il grogne pour tels ou tels choses , contre machin qui est de tels couleurs au nom du peuple , et se remplissent tous ensemble le gosiers quand toute la mascarade est terminée .

          Les urnes ne feront donc rien car personnes ne veut rien faire contre les routiers , ni meme les cultos et consort , c'est comme cela qu'on arrive a nous faire un grenelle de l'environnement ciblé sur le tout écolo , s'eclairé a la bougie pour réduire la consommation d'electricité, recolté l'eau de pluie pour se laver etc pendant que les 38T roulent joyeusement sur des autoroutes qui suivent les lignes de chemins de fer .

          Les suisses n'ont pas eu peur ( on peut donc dire qu'ils en ont dans le sac ) des routiers et ont legiferé pour que les camions qui traverses le pays soient systématiquement sur un train .

          Bref quand on entend un elu Vert dire " je suis venu a velo " a un interview de Karl Zero , et que tu voit ce meme mec descendre d'une belle et grosse voiture , tu comprend le foutage de gueule . Vive l'ecologie

          http://www.youtube.com/watch?v=dSZtZGjHSms

          Apres , faut dire aussi que la SNCF a un peu la mémoire courte , et elle oublie en ce moment de remercié Mr Veron On as donc un peu ce qu'on merite

          @+

          Ben
          Tels le Phoenix , il renaitra de ses cendres
          Ici , ou ailleurs , mais jamais sans son appareil photo

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Dash8-CW Voir le message
            salut ,

            pour ma part , je me range de l'avis de Jean-Marc ( pour une fois ) ,
            ouha ! alors là j'en suis tout ému...!

            Envoyé par Dash8-CW Voir le message
            il aurait plus bénéfique de toucher directement les entreprises mais aussi changer sa "ligne" de pensée plutot que de faire de gros coup de comm' qui coutent la peau des co****es



            C'est là que le bas blesse , avant meme que cela mis en jeu , les projets sont perdus . J'explique mon point de vue , les mecs qui compose notre gouvernement , notre état , sont tous de la meme école , et on la meme pensé , se faire un max de fric pendant un max de temps . Celui qui se dit vert , jaune , rouge , bleu ou autre couleurs , montre a la TV qu'il grogne pour tels ou tels choses , contre machin qui est de tels couleurs au nom du peuple , et se remplissent tous ensemble le gosiers quand toute la mascarade est terminée .

            Les urnes ne feront donc rien car personnes ne veut rien faire contre les routiers , ni meme les cultos et consort , c'est comme cela qu'on arrive a nous faire un grenelle de l'environnement ciblé sur le tout écolo , s'eclairé a la bougie pour réduire la consommation d'electricité, recolté l'eau de pluie pour se laver etc pendant que les 38T roulent joyeusement sur des autoroutes qui suivent les lignes de chemins de fer .

            Les suisses n'ont pas eu peur ( on peut donc dire qu'ils en ont dans le sac ) des routiers et ont legiferé pour que les camions qui traverses le pays soient systématiquement sur un train .

            Bref quand on entend un elu Vert dire " je suis venu a velo " a un interview de Karl Zero , et que tu voit ce meme mec descendre d'une belle et grosse voiture , tu comprend le foutage de gueule . Vive l'ecologie

            YouTube - Le vélo de Mamère

            Apres , faut dire aussi que la SNCF a un peu la mémoire courte , et elle oublie en ce moment de remercié Mr Veron On as donc un peu ce qu'on merite

            @+

            Ben
            là je partage en partie ton appréciation, même si je ne l'aurais pas formulé ainsi....car dans ce monde tout n'est pas blanc ....ni noir....
            notion que les politiques ont parfaitement intégrées(ce qui leur permet de durer dans le temps).

            Plus pragmatiquement parlant , je ne vois pas comment il pourrait en être autrement(même si idéologiquement je réprouve) compte tenu du fait que les électeurs sont particulièrement versatiles et sont capables de tout et son contraire à quelques mois de distance, dés lors que la musique que l'on leur chante, sert ou dessert leur intérêts personnels...

            fin de la digression.

            Je maintiens donc : le Fret doit se mettre au boulot, chercher les clients, les demarcher, simplifier son approche, s'adapter au marché, offrir un service irréprochable, avant de communiquer auprés d'un public qui n'est pas le sien...sauf si biensur cette com est destinée à justifier les millions d'euros qui vont être injectés....(au final) aux frais du contribuable, premier bailleur de fond de fait, dans cette affaire.
            Kenavo
            Jean-Marc à Brest .




            Commentaire


            • #7
              salut
              ce ne sont pas les citoyens français et européens qui changeront la situation du fret ferroviaire avec une campagne de pub télévisée .
              ce sont les élus qui pour commencer devrait écouter les clients qui réclament une desserte ferroviaire à leur usine ou tout simplement son maintien .

              certains transporteurs routiers installent même leur plateforme logistique non loin d'une voie ferrée dans l'attente d'une évolution de la situation .
              les collectivités territoriales ont un rôle majeur à jouer dans l'investissement ferroviaire en donnant un peu moins à la route et largement plus au rail , en élargissant leurs compétences et en accordant leur violon.
              L’essor du fret ferroviaire est incontournable avec la fin annoncée du pétrole .

              cela évitera peut être aussi de voir des c....... de routiers se doubler sur une ligne continue en pleine purée de pois

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par CC 6575 Voir le message
                Il y a aussi eu une publicité ce matin dans le journal 20 minutes, par contre sur le cliché ils auraient pu faire l'effort de mettre un train de Fret de la SNCF !
                Bonsoir,

                moi, j'ai vu un spot où on citait la Sncf, or, je ne vois pas pourquoi on citerait plus un opérateur Fret qu'un autre.
                Patrick

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par jack Voir le message
                  salut
                  ce ne sont pas les citoyens français et européens qui changeront la situation du fret ferroviaire avec une campagne de pub télévisée .
                  ce sont les élus qui pour commencer devrait écouter les clients qui réclament une desserte ferroviaire à leur usine ou tout simplement son maintien .
                  Salut,
                  crois tu vraiment que ça intéresse les élus?
                  Pour bon nombre d'entre eux c'est une position de façade...pour être dans l'ére du temps.
                  n'oublions pas qu'une entreprise de transport sur une commune si on dit que c'est disons 40 personnes , soit 30 couples grosso modo qui pairont sans doute la taxe d'habitation dans le canton de l'élus + toute la consomation induite......
                  le train qui passe......ça ne leur rapporte pas grand chose.
                  c 'est sans aucun doute réducteur ma formule, mais les élus in fine ils prêchent pour leur paroisse, dans leur grande majorité,peu ou prou...et tout est bon.

                  Envoyé par jack Voir le message
                  certains transporteurs routiers installent même leur plateforme logistique non loin d'une voie ferrée dans l'attente d'une évolution de la situation .
                  les collectivités territoriales ont un rôle majeur à jouer dans l'investissement ferroviaire en donnant un peu moins à la route et largement plus au rail , en élargissant leurs compétences et en accordant leur violon.

                  oui sans doute les gros transporteurs pour du trafic à longue distance...
                  ici sur le port de brest pas moins de deux PME de transport sont installées sur le port à deux pas du faisceau portuaire...et bien elle ne mettent rien sur le train, (de nos jours, car il y a30/40 ans elles le faisaient) car aucun service proposé pour ce faire et trop cher... + toute les raisons déjà exposées dans un autre post et qui s'applique à bien d'autres villes concernant la nature et les distances à parcourir 150/200km...

                  Par ailleurs qui est à la tête des collectivités territoriales?
                  les élus..... ainsi la boucle est bouclée.

                  Envoyé par jack Voir le message

                  L’essor du fret ferroviaire est incontournable avec la fin annoncée du pétrole .
                  Sans doute à moyen terme, mais en attendant la mane est trop juteuse en terme de profit et de taxes pour que l'on influe trop rapidement sur son remplacement.

                  Et puis regarde tout le monde veut plus d'écologie, mais dés que l'on parle de taxe carbone à minima, tout le monde trouve une bonne excuse pour dire qu'il ne peut pas contribuer que c'est trop cher etc.....

                  Au final on se rejoint bien sur une chose, c'est de la com à fond perdue dont le cout aurait pu être investi ailleurs....mais bon les politiques et autres veulent se donner bonne conscience...! Grenelle & justification de crédit obligent.
                  Kenavo
                  Jean-Marc à Brest .




                  Commentaire


                  • #10
                    Le Fret ferroviaire n'intéresse pas les Conseils Régionaux, et beaucoup de Maires le considèrent comme une nuisance, quasiment pire que la route quand il s'agit de trains en transit qui se déplacent bruyamment. Qui plus est, leurs électeurs n'en retirent aucun bénéfice direct.
                    Il y a très loin entre les discours de façade et les pratiques locales.

                    Après, on pourrait envisager des mesures fiscales, comme une baisse forte de la Tva sur les produits porteurs d'un label attestant une prépondérance du ferroviaire dans leur transport, mais j'imagine l'usine à gaz en pratique notamment pour les produits fabriqués))
                    Patrick

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par capelanbrest Voir le message
                      Salut,
                      crois tu vraiment que ça intéresse les élus?
                      Pour bon nombre d'entre eux c'est une position de façade...pour être dans l'ére du temps.
                      n'oublions pas qu'une entreprise de transport sur une commune si on dit que c'est disons 40 personnes , soit 30 couples grosso modo qui pairont sans doute la taxe d'habitation dans le canton de l'élus + toute la consomation induite......
                      le train qui passe......ça ne leur rapporte pas grand chose.
                      c 'est sans aucun doute réducteur ma formule, mais les élus in fine ils prêchent pour leur paroisse, dans leur grande majorité,peu ou prou...et tout est bon.
                      Les élus, ça ne se limite pas aux maires et aux conseillers municipaux. Tu as dû remarquer qu'il y a des élus à différents niveaux et qu'il y a donc des élus qui ne défendent pas que des intêrets locaux.



                      oui sans doute les gros transporteurs pour du trafic à longue distance...
                      ici sur le port de brest pas moins de deux PME de transport sont installées sur le port à deux pas du faisceau portuaire...et bien elle ne mettent rien sur le train, (de nos jours, car il y a30/40 ans elles le faisaient) car aucun service proposé pour ce faire et trop cher... + toute les raisons déjà exposées dans un autre post et qui s'applique à bien d'autres villes concernant la nature et les distances à parcourir 150/200km...
                      On peut toujours ressasser les vieilles histoires. Avant de récupérer le trafic des PME du port de Brest, il y a bien d'autres trafics à reconquérir, des trafics qui relèvent sans conteste du mode ferroviaire même en tenant compte de sa relative inefficacité actuelle, les containers en provenance d'Asie qui arrivent chez nous par les ports de Rotterdam, Anvers ou le Havre, par exemple.


                      Par ailleurs qui est à la tête des collectivités territoriales?
                      les élus..... ainsi la boucle est bouclée.
                      Et donc ? Fatalité, rien à faire, on est coincé ?


                      Sans doute à moyen terme, mais en attendant la mane est trop juteuse en terme de profit et de taxes pour que l'on influe trop rapidement sur son remplacement.
                      J'apprécie le "trop rapidement". Il y aurait donc un début de commencement d'action pour priver de sous ceux qui s'en mettent plein les poches ?


                      Et puis regarde tout le monde veut plus d'écologie, mais dés que l'on parle de taxe carbone à minima, tout le monde trouve une bonne excuse pour dire qu'il ne peut pas contribuer que c'est trop cher etc.....
                      Tout le monde ? Je ne savais pas. J'ai plutôt entendu dire que, avant explications sur la taxe, il y avait déjà un tiers des personnes qui n'y étaient pas défavorables. Et depuis que j'ai entendu dire ça, j'ai entendu beaucoup de personnalités politiques influentes de tout bord dire que cette taxe était nécessaire.

                      Au final on se rejoint bien sur une chose, c'est de la com à fond perdue dont le cout aurait pu être investi ailleurs....mais bon les politiques et autres veulent se donner bonne conscience...! Grenelle & justification de crédit obligent.
                      Je ne suis pas un fana de la com mais ce que je sais, c'est que la fonction de la com est plus subtile que ce que tu indiques. A mon humble avis, cette com a deux objectifs :
                      - d'une part, il s'agit d'obtenir l'appui de l'opinion publique pour transférer des marchandises du camion au train. L'opinion publique, ce n'est pas rien, c'est elle qui fait les élus. Et c'est elle qui subit les 2 files de camion continues sur l'autoroute A1, donc ce n'est pas idiot de compter sur elle.
                      - d'autre part cette pub est probablement utile au président de la SNCF pour signifier aux hauts responsables politiques (dont certains sont des élus !) qu'il a bien pris conscience de l'importance de la mission qui lui a été confiée.

                      Est-ce qu'on aurait pu faire autre chose avec l'argent investi dans cette campagne de pub ? Donne moi le coût de cette campagne (tu dois le connaitre puisque tu déclares péremptoirement qu'on aurait pu faire des choses bien plus utiles) et je te donnerai mon avis.

                      A+

                      Commentaire


                      • #12
                        Salut Françis

                        je crois que sur cette approche nous avons une vision radicalement différente.
                        je te remercie de m'avoir précisé qu'il n'y avait pas que des élus locaux, même si par le jeux des cumuls ceux ci se retrouvent être souvent les mêmes à l'échelon départemental régional ou national.....
                        je voulais juste dire que cette campagne de com est selon moi, un peu en avance sur son temps.
                        La réorganisation du fret n'est pas encore commencé....
                        Combien de temps prendra t'elle?
                        Les budget prévus seront ils débloqués en temps utiles?
                        ira t'on au bout de la démarche?
                        etc etc....
                        Bref pour moi cette campagne c 'est mettre la charrue avant les boeufs.

                        Commençons par faire ce que l'on a dit, et ensuite communiquons au grand public avec des résultats.....

                        Je maintiens que c'est vers les chargeurs et les donneurs d'ordre qu'il faut communiquer et non auprès du public télévisuel.

                        Je ne suis pas certains qu'auprès du grand public, l'argument de redéployer le fret sur rail, soit un argument fort qui le fera voter pour tels ou tels futurs élus.....c'est juste un élément parmi d'autres.
                        une idée pour distribuer ailleurs ce budget : le destiner à la formation des commerciaux chargés d'aller chercher les marchés chez les client potentiels.
                        c'est désormais sur le terrain que vont se jouer les choses, tant matériellement que techniquement parlant.
                        pas a travers des campagnes dispendieuses destinées à un public non avertit, qui de toute façon ne pourra pas faire grand chose concrètement parlant.

                        Le transfert vers le rail du fret, c'est une affaire de professionnels, de décideurs, de lobbys et bien sur d'hommes politiques qui ne soient pas tiraillés entre leurs intérêts à l'échelon local, départemental, et les grands projets, comme c'est trop souvent le cas.

                        Bref je n'envenimerai pas ce fil, chacun peut avoir un avis différent.

                        J'attends de voir la mise en place de ce plan rail et surtout ses résultats!
                        Bien entendu je suis pour ce plan rail, je voudrais juste m'assurer d'ici 2 3 ans qu'il n'y ait pas eu un fossé entre le discours, les grandes intentions et la réalité des faits au quotidien...les résultats étant une composante majeure pour l'avenir et la pérénité de ce plan rail pour le fret.
                        Kenavo
                        Jean-Marc à Brest .




                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par capelanbrest Voir le message
                          Salut Françis

                          je crois que sur cette approche nous avons une vision radicalement différente.
                          je te remercie de m'avoir précisé qu'il n'y avait pas que des élus locaux, même si par le jeux des cumuls ceux ci se retrouvent être souvent les mêmes à l'échelon départemental régional ou national.....
                          je voulais juste dire que cette campagne de com est selon moi, un peu en avance sur son temps.
                          La réorganisation du fret n'est pas encore commencé....
                          Combien de temps prendra t'elle?
                          Les budget prévus seront ils débloqués en temps utiles?
                          ira t'on au bout de la démarche?
                          etc etc....
                          Bref pour moi cette campagne c 'est mettre la charrue avant les boeufs.

                          Commençons par faire ce que l'on a dit, et ensuite communiquons au grand public avec des résultats.....

                          Je maintiens que c'est vers les chargeurs et les donneurs d'ordre qu'il faut communiquer et non auprès du public télévisuel.

                          Je ne suis pas certains qu'auprès du grand public, l'argument de redéployer le fret sur rail, soit un argument fort qui le fera voter pour tels ou tels futurs élus.....c'est juste un élément parmi d'autres.
                          une idée pour distribuer ailleurs ce budget : le destiner à la formation des commerciaux chargés d'aller chercher les marchés chez les client potentiels.
                          c'est désormais sur le terrain que vont se jouer les choses, tant matériellement que techniquement parlant.
                          pas a travers des campagnes dispendieuses destinées à un public non avertit, qui de toute façon ne pourra pas faire grand chose concrètement parlant.

                          Le transfert vers le rail du fret, c'est une affaire de professionnels, de décideurs, de lobbys et bien sur d'hommes politiques qui ne soient pas tiraillés entre leurs intérêts à l'échelon local, départemental, et les grands projets, comme c'est trop souvent le cas.

                          Bref je n'envenimerai pas ce fil, chacun peut avoir un avis différent.

                          J'attends de voir la mise en place de ce plan rail et surtout ses résultats!
                          Bien entendu je suis pour ce plan rail, je voudrais juste m'assurer d'ici 2 3 ans qu'il n'y ait pas eu un fossé entre le discours, les grandes intentions et la réalité des faits au quotidien...les résultats étant une composante majeure pour l'avenir et la pérénité de ce plan rail pour le fret.
                          Rebonjour,

                          les problèmes du fret sur rail, au moins dans notre pays, ne sont pas du même ordre que ceux des PME. Pour le moment, il ne s'agit pas de gagner des petits contrats à coup de bagarre de commerciaux allant démarcher les petites entreprises. J'ai d'ailleurs cru comprendre que les commerciaux de la SNCF savaient très bien le faire mais que le problème était que le service n'était pas à la hauteur une fois que le contrat était engrangé.

                          Concernant le fret ferroviaire en France, d'après ce qu'on peut lire sur le sujet, il semble qu'il y ait au moins 3 types de problème :
                          - Pour l'opérateur SNCF qui est encore de loin celui qui a le plus de poids, il y a un problème interne de gestion du personnel à régler pour pouvoir faire une production correcte. Apparemment, c'est un problème difficile, dont on ne voit pas bien la solution à part une filialisation rampante.
                          - Pour l'ensemble des opérateurs, il y a un problème dans les conditions de concurrence avec le mode routier qui empêche de faire des profits même lorsque l'organisation interne permet des coûts de production plus faibles que ceux de la SNCF.
                          - Il y a également un problème avec les infrastructures qui sont saturées dans certains noeuds du réseau par le trafic voyageur de proximité, et qui sont mal entretenues sur le réseau secondaire (certaines lignes, dites à trafic restreint, mais sur lesquelles il y a des clients pouvant recevoir des trains complets, sont à bout de souffle).

                          Pour le premier point, on a dit à G. Pépy : c'est ton problème, débrouille toi. Pour les deux autres points, il faut parvenir à récupérer de l'argent public pour subventionner le transport combiné, pour mettre en place et éventuellement aider les OFP, pour maintenir les lignes à TR en état et pour financer des contournements d'agglomération. Compte tenu que de l'argent public doit être utilisé, il est tout à fait normal de se tourner vers l'opinion publique pour que celle-ci adhère à une action de relance du fret ferroviaire. Cela n'empêche en rien les professionnels de bosser sur le terrain, d'ailleurs ils le font sans nous en avertir sur ce forum.

                          A+

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Francis Voir le message
                            Rebonjour,

                            les problèmes du fret sur rail, au moins dans notre pays, ne sont pas du même ordre que ceux des PME. Pour le moment, il ne s'agit pas de gagner des petits contrats à coup de bagarre de commerciaux allant démarcher les petites entreprises. J'ai d'ailleurs cru comprendre que les commerciaux de la SNCF savaient très bien le faire mais que le problème était que le service n'était pas à la hauteur une fois que le contrat était engrangé.

                            Concernant le fret ferroviaire en France, d'après ce qu'on peut lire sur le sujet, il semble qu'il y ait au moins 3 types de problème :
                            - Pour l'opérateur SNCF qui est encore de loin celui qui a le plus de poids, il y a un problème interne de gestion du personnel à régler pour pouvoir faire une production correcte. Apparemment, c'est un problème difficile, dont on ne voit pas bien la solution à part une filialisation rampante.
                            - Pour l'ensemble des opérateurs, il y a un problème dans les conditions de concurrence avec le mode routier qui empêche de faire des profits même lorsque l'organisation interne permet des coûts de production plus faibles que ceux de la SNCF.
                            - Il y a également un problème avec les infrastructures qui sont saturées dans certains noeuds du réseau par le trafic voyageur de proximité, et qui sont mal entretenues sur le réseau secondaire (certaines lignes, dites à trafic restreint, mais sur lesquelles il y a des clients pouvant recevoir des trains complets, sont à bout de souffle).

                            Pour le premier point, on a dit à G. Pépy : c'est ton problème, débrouille toi. Pour les deux autres points, il faut parvenir à récupérer de l'argent public pour subventionner le transport combiné, pour mettre en place et éventuellement aider les OFP, pour maintenir les lignes à TR en état et pour financer des contournements d'agglomération. Compte tenu que de l'argent public doit être utilisé, il est tout à fait normal de se tourner vers l'opinion publique pour que celle-ci adhère à une action de relance du fret ferroviaire. Cela n'empêche en rien les professionnels de bosser sur le terrain, d'ailleurs ils le font sans nous en avertir sur ce forum.

                            A+
                            je préfère nettement ce genre d'argumentation !

                            Reconnaitre que c'est à l'interne qu'il faut chercher les pistes pour sortir de ce marasme c'est déjà une bonne chose.....reste à trouver les bons remède pour ne léser personne et ne pas embraser socialement l'entreprise.
                            Reconaitre également que l'état actuel des infrastructures, est un frein supplémentaire à la reconquête est également une bonne chose.

                            Voila pour moi les deux leviers immédiats.

                            Sans solutions à ces 2 problématiques point de salut, et un gouffre financier qui n'en finira pas de croitre....

                            Je persiste, mais c'est seulement une fois, que des actions concrètes et mesurables auront été prises et mises en oeuvre que celon moi devraient venir les campagnes publicitaires visant à rallier l'approbation du grand public : des mesures et des actes valent mieux que d'hypothétiques perspectives non?
                            surtout par les temps qui courent face à une crise dont on ne sait quand on en verra le bout, malgré tous les discours qui parlent de reprise, alors que les chiffres du chômage sont en hausse, et la consommation toujours aussi moribonde....
                            Des discours on en entend tous les jours.....mais les résultats tels qu'ils avaient été annoncés on en voit peu......(sans doute parcequ'ils ne sont pas rendez vous....comme annoncés....
                            à grand renfort de communication...).

                            Après je ne doute pas que les commerciaux fassent leur job sur le terrain encore faut il :
                            qu'ils aient les moyens de la politique que l'on leur demande d'appliquer.
                            que leurs objectifs ne soient pas antinomiques avec ceux que la communication veut bien véhiculer.....(double langage de façade...).

                            bon courage à eux et à (aux) l'entreprise(s) après réorganisation ou restructuration(s) si c'est la (les) voie(s) vers la(les)quelle(s) on s'achemine...

                            affaire à suivre dans les détails :
                            - dés qu'à l'interne des solutions auront été trouvées et mises en place
                            - des qu'un calendrier définitif sera fixé....(sur le plan technique, social et commercial)
                            -et que les budgets seront alloués....
                            Kenavo
                            Jean-Marc à Brest .




                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par capelanbrest Voir le message
                              je préfère nettement ce genre d'argumentation !
                              je n'ai pourtant pas présenté 2 argumentations différentes !

                              A+

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X