Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fret SNCF : la CGT-cheminots menace d'une "riposte de très haut niveau"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Envoyé par nico de l'ain Voir le message
    Salut,

    Il y a nous aussi qui sommes à l'exploitation qui subissons les affres du temps!
    En ce qui concerne les différences salariales, le traitement étant ce qu'il est, il ne faut pas oublier que tout un tas de primes, d'indemnités et d'allocations en tout genre vienne le compléter. Celles-ci dépendent bien évidemment de l'heure de la journée à laquelle on travaille, de quel jour de la semaine, etc...
    Pour moi seul le traitement sert de référence!
    @+

    Salut,

    Pour moi, seul compte le chiffre en bas à droite sur le bulletin de salaire (à rajouter le cas échéant les prévèvements automatiques du style mutuelle, logement, etc ...).
    Sachant en plus que certaines primes ne sont pas imposables! Ceci dit, ces mêmes primes ne rentrent pas dans les calculs de retraite.
    En fait, il existe beaucoup de métiers exercés dans des conditions difficiles, les agents en postes opérationnels le vivent tous les jours.

    Commentaire


    • #62
      Salut,

      on s'écarte de la problématique FRET...

      le jour où une réforme proposera de consulter prioritairement les clients et les agents du terrain, je commencerai d'y croire !

      ça n'en prend pas le chemin...

      à croire que certains ne rêvent que d'une chose : se débarrasser des (coûteux) conducteurs SNCF, et transposer dans le ferroviaire ce qui se fait dans le routier : mettre des conducteurs roumains, lettons, turcs, bulgares, etc. payés au lance-pierre (750 € mensuels, c'est bien assez !), et capables de rouler 14h00 d'affilée sans râler, trop contents d'avoir du boulot !
      SNCF = TITANIC !

      Commentaire


      • #63
        Cà arrivera forcément : çà s'est produit dans le transport maritime d'abord puis routier et aérien, çà viendra forcément au ferroviaire. Et si les cheminots s'y refusent, çà passera à la route, donc de toute façon, ils seront perdants... On ne gagne pas contre le pouvoir de l'argent maintenant qu'il est mondialisé!
        Vive le thermique...et les 6500!

        Commentaire


        • #64
          Bonsoir

          Les syndicats donnent leur point de vue, c'est leur droit; il est dommage que leurs propos ne soient guère constructifs et ne permettent hélas pas de rétablir une situation saine pour le Fret... Mais celle-ci est-elle possible en réalité ? Il faut se rendre à l'évidence...

          Mais j'ai bien peur qu'avec les années qui s'annoncent, les jours qui viennent ne soient dévastateurs pour la SNCF (et pas seulement pour le Fret hélas... ). La faute à une confrontation entre deux époques: d'une part celles des années 70 avec des syndicats qui dénoncent plus qu'ils ne proposent, et qui n'ont pas le rôle de coopérateur qu'ils auraient dans des pays comme l'Allemagne, et d'autre part celle d'une SNCF appelée à une pleine mutation dans un contexte nouveau de mondialisation très exigeante et très appuyée... Les syndicats sont réduits à vouloir lutter pour garder leurs privilèges (accordés parfois de façon démagogique il faut le reconnaître !) (et on les comprend !) et la SNCF à vouloir lutter également pour ...limiter les pertes colossales qui s'annoncent...

          Mais le problème est qu'une grève de la part des syndicats constituerait une balle dans le pied pour la SNCF et ...pour eux-mêmes indirectement !! En effet, une grève coûte cher, très cher; certaines entreprises utilisant la SNCF n'hésiteront pas à partir vers la concurrence, offrant des perspectives plus fiables quant à l'arrivée des marchandises, moins longues et certes plus coûteuses... C'est pourquoi, je crains qu'une réforme du Fret pour la SNCF ne soit inéluctable;
          Néanmoins ce qui est regrettable est que les syndicats déclenchent la menace de la grève uniquement parce-qu'UNE réforme est prévue et pas à cause de ce que la SNCF prévoit dans cette réforme vu que... personne ne le sait !!!

          Voilà pour ce petit message pas franchement très réjouissant (je suis désolé et j'aimerai le contraire ) mais mes études économiques me montrent de façon plus claire les dilemmes cruels auxquels la SNCF (et beaucoup d'entreprises françaises !) sont confrontés actuellement

          Bonne soirée
          VIDEOS
          http://www.youtube.com/user/charlesX2200

          Commentaire


          • #65
            Salut,
            Envoyé par Alexis
            Cà arrivera forcément : çà s'est produit dans le transport maritime d'abord puis routier et aérien, çà viendra forcément au ferroviaire. Et si les cheminots s'y refusent, çà passera à la route, donc de toute façon, ils seront perdants... On ne gagne pas contre le pouvoir de l'argent maintenant qu'il est mondialisé!
            Ce genre de propos [réagissant aux précédents, un brin provocateurs, de TRAM21 ] est rarement neutre et constitue en fait la négation de toute action politique (au sens le plus noble du terme). Le poncif de la concurrence qui ne peut qu'aboutir à niveler pas le bas (moins disant social généralisé) et contre laquelle on ne peut rien car c'est l'évolution "logique" des choses, est récurrent chez tous les intervenants qui sont (même s'ils se refusent à le dire ouvertement, le plus souvent) convaincus du bien fondé du système et du fait qu'il doit perdurer (au besoin avec quelques rustines)... Allumer son poste de TV/radio, ouvrir son journal ou la plupart des magazines généralises et économiques suffit à alimenter ce type de constat... vieux comme la politique. Pour lever toute interprétation erronée, je ne prône pas la révolution ou toute forme de "lutte des classes" (le concept est daté, qui plus est)... mais simplement le volontarisme politique et l'ouverture d'esprit (la lecture micro-économique du fonctionnement de la société a tout de même ses limites, celle de Ricardo aussi)...

            Désolé pour le HS, mais ce type de propos pousse à réagir de la sorte.

            A+

            Christian

            Commentaire


            • #66
              Envoyé par Thor Navigator Voir le message
              Salut,

              Ce genre de propos [réagissant aux précédents, un brin provocateurs, de TRAM21 ] est rarement neutre et constitue en fait la négation de toute action politique (au sens le plus noble du terme). Le poncif de la concurrence qui ne peut qu'aboutir à niveler pas le bas (moins disant social généralisé) et contre laquelle on ne peut rien car c'est l'évolution "logique" des choses, est récurrent chez tous les intervenants qui sont (même s'ils se refusent à le dire ouvertement, le plus souvent) convaincus du bien fondé du système et du fait qu'il doit perdurer (au besoin avec quelques rustines)... Allumer son poste de TV/radio, ouvrir son journal ou la plupart des magazines généralises et économiques suffit à alimenter ce type de constat... vieux comme la politique. Pour lever toute interprétation erronée, je ne prône pas la révolution ou toute forme de "lutte des classes" (le concept est daté, qui plus est)... mais simplement le volontarisme politique et l'ouverture d'esprit (la lecture micro-économique du fonctionnement de la société a tout de même ses limites, celle de Ricardo aussi)...

              Désolé pour le HS, mais ce type de propos pousse à réagir de la sorte.

              A+

              Christian
              Salut Christian,

              un peu provoc, certes... un peu désabusé aussi !

              comme tu le soulignes si bien, le fait démocratique nous permet de choisir ceux qui nous représentent et ceux qui nous dirigent.

              le problème vient en partie du fait que beaucoup estiment que ça ne sert à rien de voter.

              si nos bulletins de vote font qu'une équipe gouvernementale élue agit contre l'ultra-libéralisme, alors, l'espoir pourra renaître...

              tout n'est pas perdu !

              par contre, des grèves de 24h00 ou des manifs Nation - Bastille - République... bof ! j'ai des doutes en ce qui concerne l'impact sur la mondialisation.

              ne jamais oublier que des gens ont été emprisonnés parce qu'ils (ou elles) réclamaient le droit de vote...
              SNCF = TITANIC !

              Commentaire


              • #67
                bonjour,
                pour poursuivre sur les réflexions de thor navigator et de tram21,
                selon moi, et bien humblement,
                l'avenir du ferroviaire dépend presque principalement de la volonté politique.
                La grande question est: quelle est elle?
                cdt

                Commentaire


                • #68
                  Salut,

                  je comprend le point de vue de Christian (Thor Navigator) mais je ne crois pas à la volonté politique de mettre un terme au libéralisme, ce serait plutôt l'inverse... Pour le reste, je ne crois pas plus que lui à une quelconque lutte des classes qui serait un remède pire que le mal... Reste qu'il ne reste plus de place aujourd'hui pour une "troisième voie" et que le pouvoir de l'argent et des lobby ne cesse de se renforcer et surtout d'augmenter son emprise sur les pouvoirs politiques et judiciaires... Quoi qu'il en soit, je ne vois pas le rail, vieux bastion de l'anti-libéralisme, en sortir gagnant...
                  Vive le thermique...et les 6500!

                  Commentaire


                  • #69
                    Bonsoir à tous,
                    il se murmure qu'un responsable reclassement des agents Frêt vient d'être nommé dans l'urgence. Son objectif: tenter de reclasser entre 4000 et 6000 agents dont le poste sera supprimé suite à cet énième plan.
                    Avez-vous des infos. (Un nom a été donné).
                    ZZ/JCP.

                    Commentaire


                    • #70
                      Envoyé par Zerbitzuko Voir le message
                      Bonsoir à tous,
                      il se murmure qu'un responsable reclassement des agents Frêt vient d'être nommé dans l'urgence. Son objectif: tenter de reclasser entre 4000 et 6000 agents dont le poste sera supprimé suite à cet énième plan.
                      Avez-vous des infos. (Un nom a été donné).
                      ZZ/JCP.

                      L'info est donnée dans La Vie du Rail de cette semaine... Mais je n'en sais pas plus que le court article en question.
                      "Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"
                      J.F. Kennedy

                      Commentaire


                      • #71
                        merci Florent, je ne reçois LVDR que le mercredi, je regarderai.
                        le nom de Aubert est-il cité ?
                        ZZ/JCP.

                        Commentaire


                        • #72
                          Envoyé par Zerbitzuko Voir le message
                          tenter de reclasser entre 4000 et 6000 agents dont le poste sera supprimé suite à cet énième plan.
                          Salut ! Et ils vont les reclasser où ces agents ?? Tous les secteurs sont plus ou moins toucher par différentes réformes.....à moins qu'on les refourgue dans des filiales ??
                          Fabien

                          Commentaire


                          • #73
                            Envoyé par Fab Voir le message
                            Salut ! Et ils vont les reclasser où ces agents ?? Tous les secteurs sont plus ou moins toucher par différentes réformes.....à moins qu'on les refourgue dans des filiales ??
                            Fabien
                            Bonjour

                            Oui, cela pourrait être ça ! Par exemple chez Veolia Cargo !!
                            Nico
                            Ligne 1 toujours...

                            Commentaire


                            • #74
                              Salut!

                              Envoyé par Zerbitzuko Voir le message
                              merci Florent, je ne reçois LVDR que le mercredi, je regarderai.
                              le nom de Aubert est-il cité ?
                              ZZ/JCP.

                              Monsieur Jean-Pierre Aubert (surnommé « Monsieur restructurations» paraît-il) a bien été nommé "délégué à l’évolution des métiers et de l’emploi à la SNCF".
                              A suivre...

                              "Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout."
                              Noam Chomsky

                              Commentaire


                              • #75
                                Envoyé par JULIEN Voir le message
                                Salut!




                                Monsieur Jean-Pierre Aubert (surnommé « Monsieur restructurations» paraît-il) a bien été nommé "délégué à l’évolution des métiers et de l’emploi à la SNCF".
                                A suivre...

                                qui, après avoir fermé et désaffecté moultes casernes, fera la même chose avec les triages, les gares et les dépôts...
                                SNCF = TITANIC !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X