Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Certification de la ligne H

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Certification de la ligne H

    08/12/2009

    Certification de la ligne H

    La ligne H qui relie Paris Nord à Luzarches (Val d’Oise) est la 1ère ligne en Ile-de-France à recevoir la certification Afnor dans son intégralité ce mardi 8 décembre. Cette certification est la récompense de 3 années de travail intense en matière régularité, de propreté, d’information des voyageurs ou encore d’accueil. Tout l’enjeu est maintenant de maintenir ce niveau de qualité dans la durée pour cette ligne qui accueille le Francilien.

    Source : SNCF

    ---

    [MétroPole] Bus, métro, RER, tram - Paris & Île-de-France

  • #2
    Euh je ne suis pas sûr que les usagers de cette ligne parleraient d'un certain "niveau de qualité"...
    Remarque, tout est relatif.
    Florian, conducteur SNCF (à Paris Nord), fan des TGV et des BB 67300 / 67400

    Commentaire


    • #3
      Salut,

      la ligne TER Centre Paris - Chartres - Nogent-le-Rotrou est aussi certifiée de la sorte et nous voyons sur la discussion qui lui est consacrée que cela n'empêche pas une exploitation des moins fiables.

      La certification, ça implique surtout des procédures à suivre par les différents intervenants et par le personnel, et de ce fait la qualité des prestations est susceptible de se stabiliser. Mais si tout le monde faisait déjà son travail au mieux avant la certification, elle n'apporte pas un 'plus' bien réel sauf davantage de formulaires à remplir et davantage de paperasse ! Surtout que les moyens de production n'évoluent pas simplement parce qu'une ligne a été certifiée. Et il faut donc toujours se débrouiller avec ce qu'on a. Pour ne pas ôter la crédibilié à la certification, j'aurais trouvé plus raisonnable d'attendre que toutes les NAT prévues pour la ligne H soient en service.

      Cordialement, Pierre

      Commentaire


      • #4
        Et avec la mise en place des NAT sur cette ligne, ce sera la certification pannes et DDS (demandes de secours) ...
        Dernière modification par bflorianrail, 09 December 2009, 21h49.
        Florian, conducteur SNCF (à Paris Nord), fan des TGV et des BB 67300 / 67400

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par p.poschadel Voir le message
          Salut,

          la ligne TER Centre Paris - Chartres - Nogent-le-Rotrou est aussi certifiée de la sorte et nous voyons sur la discussion qui lui est consacrée que cela n'empêche pas une exploitation des moins fiables.

          La certification, ça implique surtout des procédures à suivre par les différents intervenants et par le personnel, et de ce fait la qualité des prestations est susceptible de se stabiliser. Mais si tout le monde faisait déjà son travail au mieux avant la certification, elle n'apporte pas un 'plus' bien réel sauf davantage de formulaires à remplir et davantage de paperasse ! Surtout que les moyens de production n'évoluent pas simplement parce qu'une ligne a été certifiée. Et il faut donc toujours se débrouiller avec ce qu'on a. Pour ne pas ôter la crédibilié à la certification, j'aurais trouvé plus raisonnable d'attendre que toutes les NAT prévues pour la ligne H soient en service.

          Cordialement, Pierre
          Parfaitement d'accord avec toi. Sinon nous en pharmaceutique, on a besoin de la certification (souvent plus dure que la 09001) pour pouvoir obtenir les AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) et autres marquage CE nécessaires à la commercialisation du médoc. Les procédures qualité ont un avantage : assurer la continuité du service quand quelqu'un est absent (et encore, il y a des fois où ça rate) et pouvoir comprendre et retrouver une erreur plus rapidement. Le défaut est que tout le monde essaye parfois de se défausser sur tout le monde et ça donne une mauvaise image de l'Assurance Qualité. Maintenant la certification exige aussi de prendre en compte le retour client et de démontrer que on tient à résolver les problèmes BPQ (Bases de problèmes qualité) et améliorer les points qu'on est fixé! Donc tous à vos lettres pour faire remonter vos revendications. Donc ce n'est qu'une certification à prendre comme elle est.

          Le Loup
          "La hauteur nous attire mais non les degrés qui y mènent; les yeux fixés sur la lune, nous cheminons volontiers dans la plaine." Goethe
          http://qualite-globale-developpement...le.blogspot.fr
          www.hospitalitediocesainedetulle.blogspot.com

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par bflorianrail Voir le message
            Et avec la mise en place des NAT sur cette ligne, ce sera la certification pannes et DDS (demandes de secours) ...
            Que connais tu des "NAT" pour avoir un jugement aussi négatif ?

            Commentaire


            • #7
              Cette nuit encore on m'a dit que la NAT risquait fort de rester à l'atelier pour encore des réglages aussitôt après l'inauguration. Tout n'est semble-t-il pas encore au point. Voilà 3 personnes qui me font part de ça... Ce que bflorianrail veut peut-être dire c'est que comme tout nouveau matériel arrivant sur le réseau on aura des pannes, des demandes de secours etc, mais c'est le temps nécessaire pour obtenir leur fiabilité.

              Commentaire


              • #8
                Tout à fait Baptiste. C'est le temps nécessaire pour obtenir leur fiabilité. De nos jours, la logique veut que l'on fiabilise les engins pendant la mise en service commerciale, ne vivons nous pas dans une époque formidable??? moi j'adore.
                Et oui, les dirigeants de nos jous savent mettre le paquet pour la réussite ...
                Florian, conducteur SNCF (à Paris Nord), fan des TGV et des BB 67300 / 67400

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par bflorianrail Voir le message
                  Tout à fait Baptiste. C'est le temps nécessaire pour obtenir leur fiabilité. De nos jours, la logique veut que l'on fiabilise les engins pendant la mise en service commerciale, ne vivons nous pas dans une époque formidable??? moi j'adore.
                  Et oui, les dirigeants de nos jous savent mettre le paquet pour la réussite ...
                  Si tu avais un minimum d'experience, au lieu de jouer les esprits chagrins en permanence, tu essayerais de te renseigner: la mise en service d'engins nouveaux est précédée de longues periodes d'essais et de mise au point, suivies de tests d'endurance avant la mise en commercial
                  Les Nat sont en essais depuis pres d'un an (4 rames en essais: Nat1, Nat2, Nat3, Nat4, chacune participant à des essais precis, essais intenses compte tenu du retard pris par le constructeur).
                  La période de "deverminage "est terminée la mise au point aussi et les essais dit "d'endurance" ont commencé: le fonctionnement est globalement satisfaisant.
                  Par contre, quelque soit la durée des essais et des endurances, rien ne remplace le service commercial pour tester "grandeur nature" les équipements moins sollicités lors des essais tels que les portes,système PMR, sièges , siv .Seule l'utilisation intensive des équipements effectuée en service commercial peut mettre en evidence, parfois, les faiblesses que les essais n'ont pu réveler.

                  Commentaire


                  • #10
                    Non Gilles, la période d'essai et de rodage avant chaque mise en service commerciale est déplorable. Rien à voir avec ce qui se faisait il y a des dizaines d'années. Ce qui devrait être le contraire vu la complexité des engins actuels ainsi que la fiabilité récurrente de l'électronique et informatique embarqués.
                    Si tu n'es pas convaincu, parle en à des mécanos qui ont eu le droit à des demandes de secours dès les 1ers jours (ils se feront une joie de te faire vivre tous les déboires qu'ils ont pu subir).
                    Florian, conducteur SNCF (à Paris Nord), fan des TGV et des BB 67300 / 67400

                    Commentaire


                    • #11
                      La période de "deverminage "est terminée la mise au point aussi et les essais dit "d'endurance" ont commencé: le fonctionnement est globalement satisfaisant.
                      C'est pas vraiment non plus le son de cloche que j'ai des différents intervenants, mais bon l'avenir nous le dira, si la semaine prochaine elle reste au dépôt c'est qu'on avait raison...

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Lunon Voir le message
                        C'est pas vraiment non plus le son de cloche que j'ai des différents intervenants, mais bon l'avenir nous le dira, si la semaine prochaine elle reste au dépôt c'est qu'on avait raison...
                        Je ne me fonde pas sur des rumeurs ou des sons de cloches:si j'ai ecrit que la NAT avait un fonctionnement globalement satisfaisant,c'est que j'ai moi même pu rouler sur des NAT, en particulier cette semaine sur des essais d'endurance de nuit ( Paris Nord, Monsoult, Luzarche), et je peux confirmer que la NAT utilisée n'a pas connu la moindre defaillance.
                        Comme je l'ai ecrit plus haut, pour certains équipements (portes, système PMR, SIV etc...) aucun essai ne peut remplacer l'utilisation intensive du service commercial et l'on pourra juger dans quelques semaines de leur fiabilité.

                        Gilles

                        Commentaire


                        • #13
                          C'est justement ces personnes du centre d'essai qui m'ont dit ça... La semaine dernière de nuit pendant les essais... Ils ont des problèmes de poids sur les motrices d'extrémité.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par bflorianrail Voir le message
                            Non Gilles, la période d'essai et de rodage avant chaque mise en service commerciale est déplorable. Rien à voir avec ce qui se faisait il y a des dizaines d'années. Ce qui devrait être le contraire vu la complexité des engins actuels ainsi que la fiabilité récurrente de l'électronique et informatique embarqués.
                            Si tu n'es pas convaincu, parle en à des mécanos qui ont eu le droit à des demandes de secours dès les 1ers jours (ils se feront une joie de te faire vivre tous les déboires qu'ils ont pu subir).
                            Je n'ai pas l'habitude de me fonder sur des rumeurs ou des "on dit". Ce que j'ai ecrit j'ai pu le verifier par moi même (cela ne veut pas dire qu'elles soient exemptes d'incident surtout lors de la periode de mise au point).
                            Quant aux essais, renseigne toi sur le programme d'essais subit par les Nat depuis un an: sais tu combien de NAt etaient en essais, quels etaient leurs programmes d'essais, sur quelles lignes elles ont circulé et tu decouvriras que la réalité est tres eloigné de ce que tu penses

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X