Annonce

Réduire
Aucune annonce.

RER A aïe aïe !!!!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    Bonjour,

    Pour répondre à une interrogation pendante, pour "absorber" le surplus de retournements à Haussmann, il avait été envisagé d'envoyer les missions concernées sur St Nom La Bretèche...

    Cordialement.

    Commentaire


    • #32
      Ah ben là je m'incline, envoyer des UM de MI2N sur le parcours La Défense - St-Nom c'est une logique incompréhensible à mon sens. En bref le groupe 5 va rester saturé autant qu'aujourd'hui, on désengorge certes le RER A dans Paris, mais le reste sur Mantes non seulement on fait rien mais ça va empirer au fil du temps.

      Commentaire


      • #33
        Salut,

        je reste persuadé que la meilleure solution serait d'envoyer ces trains non à St Nom mais sur le VMI (RER C nord) pour St Ouen, Gennevilliers, Ermont-Eaubonne, Montigny, Pontoise, moyennant la construction d'un nouveau raccordement. Ceci sera un moyen de délester un peu le M13 et de proposer enfin une offfre intéressante aux utilisateurs de cette branche du RER C, qui en grande majorité ne sont pas susceptibles d'apprécier le détour par l'ouest parisien, où peu d'entre eux ont leur origine ou destination réelles. Terminus des RER C à Porte de Clichy ou St Ouen selon la faisabilité technique, et exploitation avec du matériel type tramway en navettes depuis Champ de Mars, pourquoi pas.

        Ma proposition manque certes de réalisme, car sa mise en oeuvre implique la reconnaissance officielle de l'erreur que fut l'établissement de la relation VMI sous la forme que nous connaissons. Mais enfin le RER E donnerait l'occasion de réparer en partie les conséquences de cet erreur du passé, dont les responsables ne sont plus au poste de toute façon.

        Cordialement, Pierre

        Commentaire


        • #34
          Envoyé par Lunon Voir le message
          Haussman qui ressemble déjà à une mini St-Lazare .
          Il faut bien imaginer que certains voyageurs qui descendent du train à Haussmann vont prendre les trains du groupe 5. Ils n'auront alors plus là à être dans les couloirs de Haussmann. Et faut-il rappeler le principe du RER? Qui est de diffuser les voyageurs dans Paris. Ainsi, certains prendrons le RER E à Magenta ou Evangile, et y resteront jusqu'à Poissy, ou Les Mureaux, etc.


          Quand au retournement à Haussmann, actuellement, il y a en contre-pointe, au 1/4 d'heure le soir : 1 mission Chelles, 1 mission Villiers, 1 missions Magenta (provenant à vide de Chelles) et 1 mission Tournan (pour cette dernière, en fait, une sur deux provient de Tournan, l'autre de Magenta, provenant à vide de Tournan ). Soit 16 trains/h. Si on en prolonge 3/h vers Mantes et 3/h vers Les Mureaux (pour garder la même offre qu'actuellement sur le groupe 5), il en reste 10 à faire tourner à Haussmann. A moins que l'on en prolonge 5 (1 toutes les 10') sur Poissy via le groupe 3(???). Il en resterait alors 5 à faire tourner à Haussmann. A la vue des méthodes d'exploitations SNCF, cela me semble délicat, sachant qu'il n'y aurait alors plus que deux voies pour faire demi-tour, les deux autres servant aux trains de passage.

          Envoyé par Lunon
          Ah ben là je m'incline, envoyer des UM de MI2N sur le parcours La Défense - St-Nom c'est une logique incompréhensible à mon sens.
          Et pourquoi donc? Il y a bien actuellement des Z2N au 1/4 d'heure qui partent de la Défense vers La Verrière. Cela permettrait de ne plus avoir de trains terminus Haussmann. Et le projet initial du RER E, c'était de reprendre le groupe 2 à Pont Cardinet.

          Commentaire


          • #35
            Salut

            Sauf que les temps ont changé depuis et que les besoins sont plutôt sur Poissy / Les Mureaux / Mantes que sur St Cloud / Versailles / St Nom.

            Dans le projet RER E à l'ouest, les missions de l'est retournent à La Folie et les missions de l'ouest retournent à Evangile, qui seront équipées des tiroirs nécessaires.

            A+
            Rémi
            News, dossiers, reportages sur transportrail http://transportrail.canalblog.com/

            Commentaire


            • #36
              Envoyé par Rémi Voir le message
              Sauf que les temps ont changé depuis et que les besoins sont plutôt sur Poissy / Les Mureaux / Mantes que sur St Cloud / Versailles / St Nom.
              Salut,

              c'est bien vrai, et sans disposer des chiffres de fréquentation, je dirais que le nombre de voyageurs sur St Coud - St Nom reste largement en dessous de la barrême justifiant une desserte RER lourde (déjà en regardant la fréquence des trains entre St Cloud et St Nom).

              Et pourquoi par ailleurs abandonner un système de desserte (celui du groupe 2) qui a fait ses preuves depuis des décennies et laisser telles qu'elles des dessertes rencontrant des problèmes...

              Cordialement, Pierre

              Commentaire


              • #37
                Tout à fait, surtout que la desserte actuelle suffit largement, contrairement au groupe 5. Mettre des UM de Mi2N sur du St-Nom alors que les trains sont blindés entre Paris et Houilles c'est........

                Commentaire


                • #38
                  Qu'est ce qu'il est prévu au juste comme travaux sur le groupe 5 avec l'arrivée du RER E ? J'imagine la mise à 4 voies entre La Défense et Mantes non ? Sinon quel est l'interêt ?

                  Commentaire


                  • #39
                    Entre Poissy et Vernouillet, je ne vois pas comment passer à quatre voies, à moins de poser des voies en HO le long des deux voies existantes ...
                    L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                    Commentaire


                    • #40
                      Alors là personne ne pourra dire le contraire! Il faudra exproprier les jardins des nombreuses villas, dont l'ancienne maison Emile Zola a Medan, et grignoter sur le sentier qui longe en partie les voies coté Seine. Ca n'aura que des chances infimes d'aboutir...

                      Commentaire


                      • #41
                        Envoyé par Rémi Voir le message
                        Dans le projet RER E à l'ouest, les missions de l'est retournent à La Folie et les missions de l'ouest retournent à Evangile, qui seront équipées des tiroirs nécessaires.
                        Ce qui veut dire aucun train faisant, par exemple chelles - Les Mureaux? Pourquoui ne pas diamétraliser les missions comme c'est le cas sur les autres RER?

                        Commentaire


                        • #42
                          Envoyé par p.poschadel Voir le message
                          Et pourquoi par ailleurs abandonner un système de desserte (celui du groupe 2) qui a fait ses preuves depuis des décennies
                          La transformation d'une ligne banlieue en RER ne signifie pas d'abandonner sa desserte (juste qu'au lieu de faire terminus dans une grande gare parisienne, le train continue de l'autre côté de Paris). Cf. le RER E à l'Est, justement : le système de desserte est resté inchangé, aussi bien vers Villiers / Tournan que vers Chelles (et Meaux).

                          Commentaire


                          • #43
                            Envoyé par Cramos Voir le message
                            La transformation d'une ligne banlieue en RER ne signifie pas d'abandonner sa desserte (juste qu'au lieu de faire terminus dans une grande gare parisienne, le train continue de l'autre côté de Paris). Cf. le RER E à l'Est, justement : le système de desserte est resté inchangé, aussi bien vers Villiers / Tournan que vers Chelles (et Meaux).

                            Salut,

                            tu as raison; ce que je voulais dire c'est que le groupe 2 de PSL fonctionne à la satisfaction de la plupart de ses usagers et que le changement à La Défense pour ceux qui souhaitent se rendre vers des destinations autre que St Lazare n'est pas trop pénalisant. Je parlais donc de la desserte par zones du groupe 2 en sa totalité origine / terminus PSL, y inclus la branche Versailles RD.

                            Si on amputait le groupe 2 de ses missions St Nom, le groupe 2 deviendrait sous-utilisé. Même si la capacité disponible est utilisée au maximum pendant les heures de pointe, je n'imagine pas que la demande soit susceptible d'augmenter sensiblement sur le moyen terme et que l'offre actuelle ne suffise plus. La population des communes desservie est certainement davantage motorisée que celle concernée par le groupe 5, et tient à la bagnole. L'habitat un peu dispersé tout au long de la section St Cloud - St Nom y est aussi pour quelque chose. L'utilisation actuelle de l'espace ne laisse apparemment pas augurer d'une densification de l'habitat à l'avenir.

                            Je serais en faveur de l'intégration des missions St Nom dans le RER sous condition que l'on prolonge les trains sur St Germain Gde Ceinture, mais les orientations choisies dans le passé ont écartée cette possibilité (déjà avec la configuration assez aberrante de la gare de St Nom) et la ceinture ne sera probablement jamais desservie qu'en ceinture

                            Par ailleurs, le groupe 2 remplit déjà les critères d'un RER au moins autant que la desserte des branches sud du RER D pendant les heures de pointe (4 missions / h origine Paris-Lyon directes Montgéron, omnibus Melun; 4 missions / h origine Juvisy omnibus Corbeil; 4 missions / h origine Châtelet, semi-direct Corbeil) quand seulement 1 train sur 2 traverse Paris de part et autre. Le quartier autour d'Opéra / St Lazare semble aussi être l'une des premières zones origine / destination de Paris pour les déplacements domicile / travail.

                            Cordialement, Pierre

                            Commentaire


                            • #44
                              Salut

                              Pas de liaison diamétralisée de bout en bout pour éviter que la moindre perturbation d'un côté de Paris ne se traduise par un effet boule de neige de l'autre côté de Paris : les missions peuvent potentiellement dépasser les 90 minutes d'une part, et d'autre part, les flux traversant d'est en ouest sur ces secteurs sont limités. En offrant un accès direct à La Défense depuis l'est et au centre de Paris depuis l'ouest (Haussmann, Magenta, Evangile), le schéma de desserte évite un maximum rupture de charge... sauf pour l'unique voyageur qui voudra aller de Villennes-sur-Seine à Gretz-Armainvilliers...

                              Quant au groupe 2, son souci est une saturation et une situation dérogatoire : la ligne ne respire pas assez et le temps de voie libre est trop mince par rapport aux règles actuelles en vigueur pour le tracé des sillons. De 20 trains / heure, "il faudrait" tomber à 16 (mais y-a-t-il quelqu'un à RFF qui puisse expliquer aux élus locaux et usagers qu'il faut éliminer un cinquième de l'offre sur cet axe ?). Pour l'instant, le statu quo permet de préserver la pointe.

                              Concernant le trafic, la branche de Saint-Nom s'accommode très bien de la capacité actuellement offerte et ne justifie pas d'aller au-delà, y compris par des trains 2N (qui de toutes façons ne passent pas dans le tunnel de Louveciennes).

                              Je pense que le groupe 2 a cependant de l'avenir, par une modification de la signalisation entre Paris et Saint-Cloud de sorte à pouvoir passer plus de trains car il y a quand même fort à faire quand on regarde ce qui se passe autour de la ligne : Bécon, Courbevoie, La Défense, Puteaux, Suresnes : ça bouge beaucoup dans le secteur, ça construit. Ajoutez la forte charge de T2 que le train pourrait soutenir si les missions omnibus étaient un peu plus nombreuses. Ajoutez la question de Pont Cardinet et d'Asnières, voire de Clichy-Levallois quand on voit la croissance de la fréquentation de ces gares rien que sur les deux dernières années.

                              Par conséquent, avoir 3 lignes ferroviaires entre Paris et La Défense (RER A, RER E, groupe 2), ça me semble mieux que d'en avoir seulement 2 !

                              A+
                              Rémi
                              News, dossiers, reportages sur transportrail http://transportrail.canalblog.com/

                              Commentaire


                              • #45
                                Envoyé par Rémi Voir le message
                                Quant au groupe 2 [...] le temps de voie libre est trop mince par rapport aux règles actuelles en vigueur pour le tracé des sillons. De 20 trains / heure, "il faudrait" tomber à 16
                                N'est-ce pas un faux problème, pourvu que ça fonctionne, et mieux que sur les autres lignes subissant une fréquence de desserte comparable. A quoi sert cette rigidité réglementaire que de vouloir appliquer les mêmes règles de traçage sur l'ensemble du réseau Transilien? Les différents sous-réseaux le formant ont des caractéristiques particuliers qui ne les rendent pas vraiment comparables.

                                @Rémi: Bravo pour ton blog!

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X