Annonce

Réduire
Aucune annonce.

SNCF en Open Acess en Allemagne en 2011

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Anticipation

    Bonjour
    Peut être que la SNCF anticipe la prochaine ouverture à la concurrence sur les trains régionaux et veut montrer à son personnel qu'elle est offensive pour le développement global de son activité, en Europe et dans le monde (exploiter des lignes "TGV" aux USA par exemple ....
    Peut être que Mireille Faugere ne voulait pas y aller ?
    @+

    Commentaire


    • #17
      Envoyé par Stanislas Voir le message
      Ça supposerait qu'elle se retire d'Alleo. Va falloir prévoir un joli Überweisung.
      C'était de l'humour Il faudrait 30 ou 40 rames ICE 3 MF opérationnels
      ---

      a+
      Didier

      Commentaire


      • #18
        La comparaison avec le secteur aerien est interessant
        On remarque qu'au final, hormis les nouveaux entrants (type easyjet, ryanair), les compagnies nationales ne se sont pas aventurées sur les liaisons domestiques à l'etranger

        Je pensais que ce serait pareil pour le ferroviaire

        Commentaire


        • #19
          Envoyé par Stanislas Voir le message
          Mouais ... si on se lance dans les avantages (tangibles ou officieux) accordés à chacune des grandes sociétés nationales, la Commission aura du grain à moudre outre-Rhin aussi. Pour l'instant, on en est partout aux effets d'annonce.
          ça me fait plaisir de savoir que je en suis pas le seul à penser ainsi.....

          On affute les couteux sans même savoir :

          - si

          - quand

          - et où la bataille aura lieu....

          Alors gesticulations ou stratégie pointue ?
          Kenavo
          Jean-Marc à Brest .




          Commentaire


          • #20
            Envoyé par Stanislas Voir le message
            Mouais ... si on se lance dans les avantages (tangibles ou officieux) accordés à chacune des grandes sociétés nationales, la Commission aura du grain à moudre outre-Rhin aussi. Pour l'instant, on en est partout aux effets d'annonce.
            Il fallait déposer ses demandes de sillons sur DB Netz pour la période 2011-2016 avant le 19 octobre. Pour 2011, c'est certainement un effet d'annonce effectivement, mais 2016 c'est encore loin et il faut prévoir l'avenir.
            Benoit

            Vapeur et voie étroite américaine : http://drgw.free.fr/

            Commentaire


            • #21
              Envoyé par sud express Voir le message
              On pourrait peut-être aussi envisager que la SNCF se démarquera de la DB grâce à Keolis, pour proposer une offre combinée transport régional/transport grandes lignes, ou même plus encore du transport multimodal. Elle aurait peut-être dans ce cas-là un créneau à prendre. À ce propos, est-ce que la DB possède une filiale qui exploite des transports en communs autres que ferroviaires ?
              Salut,

              en effet, Keolis sert déjà à la SNCF pour concurrencer la DB sur les trains régionaux allemands. Keolis opére en Allemagne à travers de sa filiale directe Eurobahn, et ils ont remporté successivement plusieurs appels d'offres importants en Rhénanie du Nord -Westphalie. Jusqu'à présent, on n'a dit que du bien des prestations d'Eurobahn, que ce soit de la part des AO, de la presse et des usagers. Voici le réseau exploité à compter du SA 2010:

              http://www.keolis.de/fileadmin/user_...tz_2009_01.pdf

              A présent, les prestations annuelles portent sur 8 mio de trains-km p.a. et avec la nouvelle ligne s'ajoutant avec le changement de service, on arrivera à 11,3 mio de trains-km. Le parc comportera au total 43 FLIRT (à 4 et 5 caisses), 11 Coradia LINT et 8 TALENT.

              Sinon, comme la SNCF reprendra les activités fret de Veolia, elle héritera aussi de l'infrastructure ferroviaire de quelques lignes régionales appartenant autrefois à la DEG, une entreprise ressemblant à notre CFD ou autre CFTA et qui a été reprise par l'ex CGE (donc Veolia). Il y a quelques lignes à exploitation mixte voyageurs-fret; à savoir si elles restent dans le giron de Véolia ou si elles tombent dans le lot à reprendre par la SNCF.

              La DB exploite aussi des lignes d'autocars à travers de 22 filiales régionales. Leurs réseaux couvrent des grandes parties de l'ex - RFA mais sont peu présents en ex -RDA, pour des raisons historiques: la DR n'a jamais exploité directement des lignes routières et les sociétés régionales du temps de la RDA sont aujourd'hui devenues indépendantes ou ont été vendues à des autocaristes privés. Le nombre de voyageurs transportés annuellement se porte sur 773 millions. Mais il y a peu de chance que la DB vende des entreprises de transports routiers, ce qu'elle avait envisagé vers 1996/97: elle y voit à présent un marché d'avenir. A noter que la DB arrive toujours a équilibrer les comptes d'une bonne partie de ses lignes routières sans subventions, et ses lignes ne seront donc pas soumises à des appels d'offres par les AO.

              J'estime que des TGV proposé par la SNCF sur des relations domestiques allemands peuvent intéresser les potentiels clients sous condition que les tarifs soient simples et bon marché, car les tarifs actuels de la DB ne sont pas plus clairs que ceux mis en place par Mme Faugère. J'imagine quelque chose comme les IDTGV. Il y reste quand même bcp de clients qui n'ont pas de carte commerciale ni d'abonnement.

              L'instauration de trains supplémentaires sur Francfort - Berlin pose problème s'ils passent par l'itinéraire le plus avantageux, qui inclut la ligne à voie unique Hildesheim - Brunswick. Avec 1 AR ICE et 1 AR régional par heure, cette ligne est déjà saturée, et passer par Lehrte (à côté de Hanovre) coûte environ 10' à 15' de plus. Francfort - Hambourg ne sera pas évident non plus tant qu'il n'y a que la ligne classique au nord de Hanovre, dont le trafic régional ne cesse d'augmenter.

              Cordialement, Pierre
              Dernière modification par p.poschadel, 30 October 2009, 15h28. Motif: Corrigé: 11,3 mio de trains-km

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par Cote Vermeille Voir le message
                La comparaison avec le secteur aerien est interessant
                On remarque qu'au final, hormis les nouveaux entrants (type easyjet, ryanair), les compagnies nationales ne se sont pas aventurées sur les liaisons domestiques à l'etranger
                Lufthansa a monté une filiale italienne pour le trafic intérieur italien (afin de concurrencer Alitalia).

                En Allemagne, British Airways avait sa filiale Deutsche BA, aujourd'hui rachetée et fondue dans Air Berlin.

                Commentaire


                • #23
                  Bonjour,



                  Parler de concurrence dans le marché de l'aérien actuellement c'est l'hopital qui se moque de la charité. Il ya beaucoup moins de concurrence qu'il y a 20 ans.

                  A titre indicatif la seule cie aérienne nationale qui a crée en Europe une filliale c'est Luthansa en Italie, Lufthansa a crée sa propre filliale car elle ne fait pas confiance aux italiens. A titre indicatif, British Airways qui était championne au monopoly en 1992 a tout revendu aujourd'hui faute de rentabilitée suffisante. Quand au gagant du monopoly aérien en europe actuellement c'est lufthansa (on refait les alliances de 1914 : bloc continental contre bloc maritime), aujourd'hui Lufthansa c'est Brussels Airlines, SAS, Austrian, Swiss, Luxair, Lufthansa Italia, sans compter les filliales régionales.

                  Par ailleurs la SNCF déclare la guerre à la DB comme le gouvernement de la 3ème république avait déclaré la guerre à l'allemagne mais elle n'est pas mesure de gagner. Si la SNCF est comme l'armée française de l'époque, la DB lui reglera son compte rapidement.


                  a+

                  Commentaire


                  • #24
                    Salut,

                    c'est plutôt la DB qui a déclaré la première la "guerre" à la SNCF, indirectement, avec ses 3 AR de ICE Franfort - Bruxelles en concurrence avec Thalys. Et sur la scène internationale, c'est toujours la DB qui est le plus provocateur et la plus arrogante voire chauviniste, selon la devise: nous n'avons pas besoin de partenaires de coopération; soit nous le faisons seul, soit ce n'est pas assez intéressant pour nous (citation d'un cadre supérieur de la DB que je connaissais mais qui est parti...) De là le retrait de la DB du groupement Thalys.

                    Cordialement, Pierre

                    Commentaire


                    • #25
                      Envoyé par Artesia Voir le message

                      Par ailleurs la SNCF déclare la guerre à la DB comme le gouvernement de la 3ème république avait déclaré la guerre à l'allemagne mais elle n'est pas mesure de gagner.

                      Vous avez l'air d'oublier que le Reich a attaqué la Pologne le 1er septembre 1939 et que la France et la Grande Bretagne ont déclaré la guerre à l'Allemagne en vertu du traité de 1921 les liant à la Pologne. Je suis quelque peu étonné, d'ailleurs, de voir repris sur ce forum l'argument selon lequel ce sont les Alliés qui ont déclaré la guerre (et donc en sont responsables) : c'est généralement un argument qui sent la boîte chaude, si vous voyez ce que je veux dire .


                      Si la SNCF est comme l'armée française de l'époque, la DB lui reglera son compte rapidement.
                      J'imagine que vous vouliez écrire Deutsche Reichsbahn et non DB. Plus sérieusement, qu'est-ce que la SNCF vous a fait pour que vous débitiez des âneries pareilles ?
                      L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                      Commentaire


                      • #26
                        Bonsoir,



                        En faite je fesais une analogie avec les évenement passés. Personellement je me méfierais d'aller attaquer la DB surtout si chez soi on est en position de faiblesse.

                        Ce n'est pas la saturation de la LGV Sud-Est qui enpechera les concurrents de la SNCF de faire un Paris - Lyon.


                        a+

                        Commentaire


                        • #27
                          Envoyé par Artesia Voir le message
                          Ce n'est pas la saturation de la LGV Sud-Est qui enpechera les concurrents de la SNCF de faire un Paris - Lyon.

                          Bonsoir ,

                          Je ne vois pas comment techniquement les concurrents de la SNCF peuvent faire un Paris Lyon alors que la ligne est saturée , car il faudrait bien pour cela qu'ils rajoutent un sillon et il n'y a pratiquement plus de sillons disponibles sur la LGV SE .

                          Donc si les concurrents de la SNCF veulent venir faire rouler des trains sur le reseaiu francais , il faudra qu'ils aillent sur des lignes ou il reste des sillons disponibles mais qui sont forcement moins rentables que Paris Lyon ( je ne serais pas surpris de voir la concurrence debarquer sur la LGV Est ou il reste des sillons disponibles )

                          OU alors la concurrence fera un PAris Lyon mais qui partira de Paris à 5 heures du matin ( heure à laquelle la ligne n'est pas saturée ) mais qui ne sera pas forcement rentable
                          Bonne soirée
                          FRanck Derrien

                          Commentaire


                          • #28
                            Si on pouvait opposer les droits du "grand père" (i.e. j'y suis, j'y reste) l'ouverture à la concurrence n'aurait aucun sens.

                            Les FS ont bien obtenu des sillons sur LN1 pour des TGV qui n'y circuleront pas (enfin pas tout de suite !)...

                            Mais je pense que notre Docteur ès Sillonage du réseau complètera avec moult précisions la sauce RFF de sillonite aigüe qui vice à prendre en compte le raté aéroportuaire français (ou Air France dispose d'une partie des droits du grand père)...
                            ---

                            a+
                            Didier

                            Commentaire


                            • #29
                              Envoyé par coco Voir le message
                              Je ne vois pas comment techniquement les concurrents de la SNCF peuvent faire un Paris Lyon alors que la ligne est saturée , car il faudrait bien pour cela qu'ils rajoutent un sillon et il n'y a pratiquement plus de sillons disponibles sur la LGV SE .

                              Donc si les concurrents de la SNCF veulent venir faire rouler des trains sur le reseaiu francais , il faudra qu'ils aillent sur des lignes ou il reste des sillons disponibles mais qui sont forcement moins rentables que Paris Lyon ( je ne serais pas surpris de voir la concurrence debarquer sur la LGV Est ou il reste des sillons disponibles )

                              Salut,

                              je dirais que tu vois juste. Il y a la saturation de la LGV Sud-Est, d'une part, et d'autre part, des trains en compétition à la SNCF sur la LGV Est (si exploités par la DB) pourront plus simplement rejoindre les établissements de maintenance existents de la DB. Car investir dans un technicentre alors qu'il ne sera même pas sûr si l'expérience durera plus d'une année, je n'y crois pas.

                              Envoyé par didierg Voir le message
                              Si on pouvait opposer les droits du "grand père" (i.e. j'y suis, j'y reste) l'ouverture à la concurrence n'aurait aucun sens.
                              Peut-être. Mais quel est donc le sens de la concurrence? Tout dépend du point de vue. Pour les clients, il sera certainement plus intéressant de se voir proposer des offres en plus là où il en manque aujourd'hui, que d'avoir le choix entre plusieurs opérateurs sur quelques très grands axes avec la confusion tarifaire que cela entrâine. Le gouvernement pourraît avoir des intérêts tout à fait différents qui ne convergent pas forcément avec ceux des clients, car motivés avant tout par des dogmes du néo-libéralisme.

                              Cordialement, Pierre

                              Commentaire


                              • #30
                                Envoyé par didierg Voir le message
                                Si on pouvait opposer les droits du "grand père" (i.e. j'y suis, j'y reste) l'ouverture à la concurrence n'aurait aucun sens.

                                Les FS ont bien obtenu des sillons sur LN1 pour des TGV qui n'y circuleront pas (enfin pas tout de suite !)...
                                Bonsoir ,

                                Effectivement j'oubliais que ce n'était pas la SNCF mais RFF qui avait le monopole des sillons

                                Bonne soirée
                                Franck Derrien

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X