Annonce

Réduire
Aucune annonce.

SNCF en Open Acess en Allemagne en 2011

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • SNCF en Open Acess en Allemagne en 2011

    Salut,

    La SNCF a décidé de se mettre à l'exploitation de lignes voyageurs en Allemagne entre Francfort et Berlin et Hambourg !

    Communiqué de l'Afp


    Pendant ce temps, en France, SNCF garde pendant encore un bon moment le monopole sur les liaisons purement domestiques en France...

    A+

    Olivier
    трансбалкан
    --------------------------
    http://www.trains-en-voyage.com/

  • #2
    Bonjour ,

    Merci Transbalkans pour cette bonne nouvelle , la SNCF est en train de " conquérir l' Europe " !

    Bonne soirée
    Franck Derrien

    Commentaire


    • #3
      Salut,

      oui en arrivant à blinder son propre marché... Je pense que ca va encore provoquer quelques frictions...

      A+
      трансбалкан
      --------------------------
      http://www.trains-en-voyage.com/

      Commentaire


      • #4
        On est sur un grand échiquier, et bien plus de conquêtes seront annoncées que réellement remportées, de tous les côtés ... Rappelons-nous que la DB annonçait récemment, et tout aussi résolument, vouloir accéder à Londres.

        Est-ce que la conquête de l'Europe est réellement le but à poursuivre ? N'y a-t-il pas d'autres développements à mener en France ? Par ailleurs, l'Europe dispose globalement d'un très bon réseau ferré voyageurs et d'anciennes sociétés nationales aux identités marquées et puissantes. Est-ce vraiment le terrain de "conquête" le plus pertinent ? De grandes parties du monde, et non des moindres, sont dépourvues de services voyageurs performants. N'est-ce pas plutôt là-bas qu'il faut faire gagner le rail ?

        Bref ...
        L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Stanislas Voir le message
          On est sur un grand échiquier, et bien plus de conquêtes seront annoncées que réellement remportées, de tous les côtés ... Rappelons-nous que la DB annonçait récemment, et tout aussi résolument, vouloir accéder à Londres.

          Est-ce que la conquête de l'Europe est réellement le but à poursuivre ? N'y a-t-il pas d'autres développements à mener en France ? Par ailleurs, l'Europe dispose globalement d'un très bon réseau ferré voyageurs et d'anciennes sociétés nationales aux identités marquées et puissantes. Est-ce vraiment le terrain de "conquête" le plus pertinent ? De grandes parties du monde, et non des moindres, sont dépourvues de services voyageurs performants. N'est-ce pas plutôt là-bas qu'il faut faire gagner le rail ?

          Bref ...

          Bonsoir ,

          Ce que je voulais dire par conquete c'était que j'étais juste heureux que la SNCF gère des lignes étrangères , ca veut dire qu'elle arrive à la fois à exploiter des lignes francaises et allemandes , ce qui est pas mal pour une compagnie d'etre capable de gerer des lignes à la fois domestiques et etrangeres .

          Bonne soirée
          Franck Derrien

          Commentaire


          • #6
            C'est curieux, c'est plus ou moins le même schéma qu'avec EDF et France télécom
            ---

            a+
            Didier

            Commentaire


            • #7
              de toute façon, faut voir les conditions, mais faut se rappeler qu'en Allemagne, la DB c'est:
              pas de réservation (donc plus de flexibilité)
              un horaire généralement cadencé aux 2 heures, peut-être moins sur certaine grande ligne, avec beaucoup de connexion vers d'autres villes dans les différents noeuds de cadencement.

              bref, c'est une philosophie assez différente de ce qui se pratique en France. A voir si la SNCF saura s'adapter..

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Chris2002 Voir le message
                de toute façon, faut voir les conditions, mais faut se rappeler qu'en Allemagne, la DB c'est:
                pas de réservation (donc plus de flexibilité)
                un horaire généralement cadencé aux 2 heures, peut-être moins sur certaine grande ligne, avec beaucoup de connexion vers d'autres villes dans les différents noeuds de cadencement.

                bref, c'est une philosophie assez différente de ce qui se pratique en France. A voir si la SNCF saura s'adapter..
                Salut,

                Je ne vois pas pourquoi la SNCF ne saurait pas s'adapter....ni copier "en Allemagne " ce qui existe déjà et qui économiquement et culturellement fonctionne....là bas.
                Ce serait suicidaire...

                Ce qui métonne toujours dans ce genre de discutions, c 'est de vouloir toujours comparer dans des domaines qui ne sont pas comparables, la France l'Allemagne et à fortiori la Suisse.

                Ces 3 pays sont fondamentalement différents géographiquement, sociologiquement et démographiquement dans leur répartition à l'échelon de chaque pays.
                On ne peut donc pas dupliquer stricto censo, ce qui se fait chez nous chez eux et vice versa.

                Si sncf a candidaté pour exploiter telles ou telles lignes, j'ose croire qu'elle sait ce qu'elle fait. il n'est pas sur, que sur le terrain, les usagers et les personnels se rendent compte qu'en fait c'est la SNCF qui est derrière....Filiales marques commerciales et/ou mondiales sont là pour gommer tout ça.....et s'adapter aux réalités du pays où elles sévissent.
                Kenavo
                Jean-Marc à Brest .




                Commentaire


                • #9
                  d'accord, mais on parle là de quelques trains en concurrence avec le réseau grande ligne DB.

                  Peut importe l'opérateur concurrent, à la limite, mais celui-ci ne pourra se glisser que dans des niches:

                  1) les personnes ayant un abonnement DB ne vont jamais prendre ces relations, car je doute que les abos y soient valables (c'est pas du trafic mandaté par un Lander donc à mon avis, personne ne peut forcer l'opérateur d'accepter les passagers utilisateurs d'abo DB, voir (et à mon avis c'est ça qui posera problème...), forcer la DB a payer l'opérateur pour les trajets effectués avec abonnement DB dans les trains de l'opérateur).
                  2) les personnes voulant effectuer un trajet seulement en partie couvert par les lignes de cet opérateur iront plus probablement chez la DB, car cela sera probablement plus simple à organiser.
                  3) les personnes ne sachant pas exactement à quelle heure elles vont partir vont probablement se rabattre sur la DB, car à mon avis, l'offre sera plus conséquente sur ces liaisons, en tout cas au début, ce qui leur permettera de partir à 9h, 10h ou 11h, par exemple. Alors que l'opérateur open acces n'aura peut-être qu'un train à 9h30.
                  etc.

                  Commentaire


                  • #10
                    Bonjour,

                    On pourrait peut-être aussi envisager que la SNCF se démarquera de la DB grâce à Keolis, pour proposer une offre combinée transport régional/transport grandes lignes, ou même plus encore du transport multimodal. Elle aurait peut-être dans ce cas-là un créneau à prendre. À ce propos, est-ce que la DB possède une filiale qui exploite des transports en communs autres que ferroviaires ?

                    Cordialement

                    Jérôme

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Chris2002 Voir le message
                      d'accord, mais on parle là de quelques trains en concurrence avec le réseau grande ligne DB.

                      Peut importe l'opérateur concurrent, à la limite, mais celui-ci ne pourra se glisser que dans des niches:

                      1) les personnes ayant un abonnement DB ne vont jamais prendre ces relations, car je doute que les abos y soient valables (c'est pas du trafic mandaté par un Lander donc à mon avis, personne ne peut forcer l'opérateur d'accepter les passagers utilisateurs d'abo DB, voir (et à mon avis c'est ça qui posera problème...), forcer la DB a payer l'opérateur pour les trajets effectués avec abonnement DB dans les trains de l'opérateur).
                      2) les personnes voulant effectuer un trajet seulement en partie couvert par les lignes de cet opérateur iront plus probablement chez la DB, car cela sera probablement plus simple à organiser.
                      3) les personnes ne sachant pas exactement à quelle heure elles vont partir vont probablement se rabattre sur la DB, car à mon avis, l'offre sera plus conséquente sur ces liaisons, en tout cas au début, ce qui leur permettera de partir à 9h, 10h ou 11h, par exemple. Alors que l'opérateur open acces n'aura peut-être qu'un train à 9h30.
                      etc.
                      re,
                      je comprends parfaitement bien ce que tu démontres.
                      Mais en l'absence de détails sur les modalités de cette ouverture et surtout de l'offre matériel et commerciale que proposera l'exploitant, il me parait hasardeux de faire des plans sur la comète ou de crier au loup....!

                      Même pas sure que cette démarche aille jusqu'à son aboutissement, tant les effets d'annonces, la com, la stratégie et que sais je, de tous ces acteurs, sont de nature à brouiller les pistes....

                      On en a eu encore la preuve, avec les effets de manches de Trénitalia dernièrement....tout cela ne fait que démarrer.

                      Enfin, pour la question des niches, elles font parfois la différence d'une entreprises à l'autre....dés lors qu'elles rapportent plus (ou autant) qu'elles ne coûtent. Alors pourquoi pas ? c'est une façon de prendre pied sur un marché et surtout de l'étudier de l'intérieur dans un premier temps.
                      Kenavo
                      Jean-Marc à Brest .




                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Transbalkán Voir le message
                        Pendant ce temps, en France, SNCF garde pendant encore un bon moment le monopole sur les liaisons purement domestiques en France...
                        Mais la DB va trouver cela injuste, et Bruxelles pourrait taper sur la France en raison de la non-libéralisation des trains nationaux ?

                        NB : Article des Echos http://www.lesechos.fr/info/transpor...tsche-bahn.htm

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par super5 Voir le message
                          Mais la DB va trouver cela injuste, et Bruxelles pourrait taper sur la France en raison de la non-libéralisation des trains nationaux ?
                          La Commission européenne tapera sur la France mais la France n'est pas tenue de libéraliser son trafic intérieur pour l'instant...

                          La seule chose sur laquelle Bruxelles va tiquer (et c'était pareil pour France Télécom/Orange et pours EDF-GDF) c'est l'avantage anti-concurrentiel induit.

                          En effet la SNCF a un statut d'EPIC et bénéficie de subventions pour certaines prestations intérieures dans un domaine concurrentiel (Le fret pour ne pas le nommer).

                          Pour que la SNCF puisse aller chasser en open access en Allemagne (compte tenu de l'importance relative de ce marché en Europe) il faudra que le statut d'EPIC n'induise aucun avantage en matière (filiale dédiée, comptabilité distincte,... les solutions ne manquent pas).

                          Mais sur le plan des principes aucun souci (au fait, la DB peut aussi se lancer seule avec des ICE 3 MF cadencés à la 1/2 heures sur Paris - Bruxelles - Cologne ...)
                          ---

                          a+
                          Didier

                          Commentaire


                          • #14
                            Mouais ... si on se lance dans les avantages (tangibles ou officieux) accordés à chacune des grandes sociétés nationales, la Commission aura du grain à moudre outre-Rhin aussi. Pour l'instant, on en est partout aux effets d'annonce.
                            L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Didier G.
                              au fait, la DB peut aussi se lancer seule avec des ICE 3 MF cadencés à la 1/2 heures sur Paris - Bruxelles - Cologne ...
                              Ça supposerait qu'elle se retire d'Alleo. Va falloir prévoir un joli Überweisung.
                              L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X