Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mireille Faugère pourrait quitter la direction de SNCF-Voyages

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mireille Faugère pourrait quitter la direction de SNCF-Voyages

    Le Figaro - Sociétés : La SNCF cherche un nouveau patron pour le TGV

  • #2
    Votre titre n'est pas particulièrement délicat, mais l'article est intéressant.
    L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

    Commentaire


    • #3
      Salut,

      la politique tarifaire de 2007, je suppose que c'est la game "pro" et "loisirs", avec comme point majeur de différence, les modalités d'échange et de remboursement, points appelés pompeusement "service" par M. F.
      Cet article est néanmoins redoutable de précisions....

      Il y a un an, un article un peu plus "flatteur" lui était consacré ds le Fig :
      Le Figaro - Sociétés : SNCF*: Mireille Faugère,* la femme de l'ère Pepy*

      Bonne soirée,

      Olivier
      трансбалкан
      --------------------------
      http://www.trains-en-voyage.com/

      Commentaire


      • #4
        Bonsoir ,

        Ce que je ne comprends pas dans l'article c'est si Mireille Faugère va quitter son poste d'elle meme ou si on va lui demander de partir ? Car au debut de l'article on dit que c'est elle qui va quitter son poste d'elle meme , peut etre que c'est elle qui veut partir et pas la SNCF qui lui demande de partir

        Bonne soirée
        FRancck Derrien

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par coco Voir le message
          Ce que je ne comprends pas dans l'article c'est si Mireille Faugère va quitter son poste d'elle meme ou si on va lui demander de partir ? Car au debut de l'article on dit que c'est elle qui va quitter son poste d'elle meme , peut etre que c'est elle qui veut partir et pas la SNCF qui lui demande de partir
          L'article sous-entend qu'on la pousse vers la sortie, mais qu'on souhaite la recaser à EDF.

          Sinon, c'est un curieux revirement de la direction de la SNCF qui a pourtant largement soutenu la stratégie menée ces dernières années par M. Faugère à savoir :
          - avoir fait du TGV un train de bobos hors de prix
          - avoir créé le Téoz (TGV du pauvre) pour les régions du Centre avec les inconvénients que l'on connaît
          - avoir éclaté les Grandes Lignes en faisant sortir la plupart des Corail sous forme de TIR (Trains Interrégionaux) puis Corail Intercités et maintenant Intercités
          - avoir pondu une tarification (NOTES) incompréhensible pour le commun des mortels

          etc ...

          Commentaire


          • #6
            Bonsoir ,

            En fait si je comprends bien on lui demande poliment de quitter la SNCF à cause des raisons évoquées ci dessus , et elle n'a guere le choix du coup .

            Ce qu'on peut alors craindre si elle est recasée chez EDF c'est qu'elle applique les memes regles aux prix du gaz et de l'electricité qu'elle a fait pour le train , c'est à dire en faisant une tarification pour l'electricité qui serait incomprehensible du commun des mortels

            Bonne soirée
            Franck Derrien

            Commentaire


            • #7
              Salut,

              Envoyé par coco Voir le message
              Bonsoir ,
              En fait si je comprends bien on lui demande poliment de quitter la SNCF à cause des raisons évoquées ci dessus , et elle n'a guere le choix du coup .
              Ce qu'on peut alors craindre si elle est recasée chez EDF c'est qu'elle applique les memes regles aux prix du gaz et de l'electricité qu'elle a fait pour le train , c'est à dire en faisant une tarification pour l'electricité qui serait incomprehensible du commun des mortels
              Ils n'ont pas attendu Mireille pour ca...

              A+
              трансбалкан
              --------------------------
              http://www.trains-en-voyage.com/

              Commentaire


              • #8
                En effet. Néanmoins, elle pourra agir pour que la SNCF redevienne le premier client d'EDF ...
                L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Transbalkán Voir le message
                  Ils n'ont pas attendu Mireille pour ca...

                  A+

                  Bonsoir ,

                  Actuellement , le Yield Management est deja pratiqué pour l'electricité ?

                  Suivant l'heure à laquelle on allume la lumiere c'est plus ou moins cher ?

                  Je ne le savais pas mais je trouve ca plutot bien comme idée comme ca ca permet d'eviter qu'il y ait une pénurie d'electricité en heure de pointe

                  Bonne soirée
                  Franck Derrien

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par coco Voir le message
                    Bonsoir ,

                    Actuellement , le Yield Management est deja pratiqué pour l'electricité ?
                    Oh que oui !

                    Suivant l'heure à laquelle on allume la lumiere c'est plus ou moins cher ?
                    Pour les particuliers, qui bénéficient généralement des tarifs réglementés, il est possible de choisir le contrat heures creuses (23 h - 6 h sjmsb) / heures pleines. L'électricien alors national souhaitait encourager les ménages à faire fonctionner leurs appareils gros consommateurs (ballon d'eau chaude, sèche-linge) la nuit, de manière à absorber la production de ses centrales nucléaires.

                    En effet, il est impossible de moduler la puissance fournie par une telle centrale sur une courte durée : non seulement les réacteurs nucléaires ne le permettent pas, mais les échangeurs de chaleur et les turbines ne sont pas capables de réagir aussi rapidement. C'est également valable, quoiqu'à un degré moindre, pour les centrales à charbon. En réalité, les vraies centrales rapides fonctionnent au gaz ou au fioul.

                    Ceci dit, nous sommes loin des années 1970 post-crise du pétrole, où le réseau d'émetteurs de la deuxième chaîne de télévision s'arrêtait la nuit pour économiser l'énergie ! (D'un autre côté, était-il utile de dépenser une puissance d'émission assez considérable alors que bien peu de gens regardaient la télévision la nuit ?)

                    Les gros électriciens s'achètent et se revendent de l'électricité (ç'a l'air idiot écrit comme ça mais c'est vrai). C'est un vrai marché boursier où le yield management atteint des proportions considérables. Il est régi par des équations d'une complexité mathématique ahurissante.

                    Tu peux acheter des contrats de long terme pour une fourniture stable et normée. Tu peux aussi devoir acheter dans l'urgence 10 MW de puissance parce qu'un événement imprévu vient de modifier ta consommation : prépare-toi à passer des minutes de stress absolu au téléphone ... et à sortir le chéquier !

                    La libéralisation du marché énergétique est fondée sur le fait que l'électricité est une commodité ( = tu peux l'acheter à EDF, à E-On ou à Suez, ça ne change rien, elle a les mêmes caractéristiques). Elle devait stimuler une saine concurrence et faire baisser les prix. De mon point de vue, elle a surtout permis des comportements oligopolistiques complètement décomplexés.

                    De plus, la SNCF a fait à mon sens une erreur très regrettable (euphémisme, euphémisme !) en vendant la SHEM, qui lui assurait une énergie renouvelable, propre et à un prix maîtrisé. De quoi s'en mordre les doigts.
                    L'éternelle tristesse du voyage en train, cette tristesse par cœur apprise, la ligne montante ou descendante des fils électriques ou du fossé, le surgissement subit à la fenêtre d'un arbre, d'un poteau télégraphique, d'une cabane, le glissement rapide du paysage en arrière, sa reculade incessante ... (Witold Gombrowicz)

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par super5 Voir le message
                      L'article sous-entend qu'on la pousse vers la sortie, mais qu'on souhaite la recaser à EDF.

                      Sinon, c'est un curieux revirement de la direction de la SNCF qui a pourtant largement soutenu la stratégie menée ces dernières années par M. Faugère.

                      etc ...
                      Oui, l'article sous-entend à demi-mot que M. Faugère est victime d'un clash interne (avec Pepy et d'autres pointures). Aucune raison pertinente n'est réellement soulevée, elle n'a pu en toute vraisemblance décidée de tout dans son coin sans que le grand chef ne soit un minimum au courant et approbatif. Bref elle fait "fusible", pour la crise, pour la nouvelle tarification et l'image de la SNCF sur la "scène internationale"...

                      Dans tout les cas, on ne saura certainement jamais le fin mot de l'histoire.

                      Commentaire


                      • #12
                        C'est curieux ce déballage par anticipation sur la place publique... Ce n'est pas très délicat pour la personne, même si on peut faire pas mal de reproches à la stratégie de la SNCF.
                        WikiSara : Le wiki de la route et des transports !

                        Je recherche des photos de Panneaux Michelin, de bornes de limites de départements et de routes en général... Si vous en possédez, contactez-moi !

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par disturbman Voir le message
                          Oui, l'article sous-entend à demi-mot que M. Faugère est victime d'un clash interne (avec Pepy et d'autres pointures). Aucune raison pertinente n'est réellement soulevée, elle n'a pu en toute vraisemblance décidée de tout dans son coin sans que le grand chef ne soit un minimum au courant et approbatif. Bref elle fait "fusible", pour la crise, pour la nouvelle tarification et l'image de la SNCF sur la "scène internationale"...

                          Dans tout les cas, on ne saura certainement jamais le fin mot de l'histoire.
                          salut,
                          je crois que ta phrase de conclusion est effectivement le reflet de la réalité.

                          Hier au pinacle aujourd'hui sur la pente savoneuse, c'est souvent le cas des dirigeants exposés. Mireille Faugére ou un(e) autre, cela change quoi sur le fond? un changement a venir de politique tarifaire? un style de management différent pour les commerciaux...j'en doute.

                          Pour le reste, c 'est de la tambouille interne à la grande maison SNCF.
                          si elle est effectivement en disgrâce avec son DG, il est normal qu'à ce niveau là, sa carrière soit réorientée d'une façon ou d'une autre, avec son accord ou sans......c'est sans doute une des clauses de son contrat que l'on ne connaitra jamais. Pas plus que l'on connaitra les modalités pécuniéres "d'accompagnement".

                          Je n'ai aucun a priori sur cette femme ni sur le bienfondé de son éviction a cours ou moyen terme....car cela fait partie du jeu à ce niveau de responsabilité.

                          Tout le reste n'est que politique et convenances des uns ou des autres en haut lieu(sncf) et nul doute de son reclassement ou de sa migration vers d'autres activités........sans passer par la case pôle emploi et ses files d'attente.

                          Ce qui va être intéressant, c'est de savoir qui va la remplacer, et quels seront les objectifs de son(sa) remplacant(e).

                          Quelqu'un qui viendrait de l'extérieur ou de l'intérieur...?
                          les pronostiques sont ouverts et bien malin qu pourrait donner la réponse à ce jour.
                          Kenavo
                          Jean-Marc à Brest .




                          Commentaire


                          • #14
                            Attention, il n'a jamais été dit, ni écrit, qu'elle quittait la SNCF.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par V150 Voir le message
                              Attention, il n'a jamais été dit, ni écrit, qu'elle quittait la SNCF.
                              Bonjour ,

                              A mon avis c'est du second degré , c'es sous entendu dans l'article

                              Bonne journée
                              Franck Derrien

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X