Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Paris-Granville : la grogne des élus

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Paris-Granville : la grogne des élus

    ouest-france.fr - Paris - Granville : ça déraille entre élus et SNCF

  • #2
    Bonjour,

    Extrait de l'article Ouest France :

    "C'est une ligne compliquée à gérer avec 150 km de voie unique" rétorque le dirigeant de la SNCF (à priori Jean-Pierre Farrandoux, n° 2 de la SNCF).

    A mourir de rire. C'est exactement cet argument qui a été utilisé pour justifier la modernisation de cette ligne !
    On devait bien le savoir à l'époque.

    Pas la honte le mec !

    Bonne journée
    ChB (un peu énervé)

    Commentaire


    • #3
      Bonjour

      Hélas rien de nouveau sous le pâle soleil de Normandie, les X72500 sont à reléguer au plus profond da la France profonde & encore.....

      A Montluçon, c'était pas rare de voir un RTG Lyon-Bordeaux arrivé péniblement en gare sur une turbine (Gannat-St Sulpice étant un des rares secteurs ou les RTG fonctionnaient avec les 2 turbines) & de voir le mécano faire le plein en 10 minutes en pleine gare.........grace à une station service installée sous les voies.
      Incident souvent du à une négligence du côté de Vaise, de préfèrence le Dimanche ou pendant les Ponts.

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par CHB Voir le message
        Bonjour,

        Extrait de l'article Ouest France :

        "C'est une ligne compliquée à gérer avec 150 km de voie unique" rétorque le dirigeant de la SNCF (à priori Jean-Pierre Farrandoux, n° 2 de la SNCF).

        A mourir de rire. C'est exactement cet argument qui a été utilisé pour justifier la modernisation de cette ligne !
        On devait bien le savoir à l'époque.

        Pas la honte le mec !

        Bonne journée
        ChB (un peu énervé)
        Bonjour,

        je suis d'accord, la mise à voie unique a été présentée comme un progrès : il était dit qu'on serait gagnant parce qu'on pourrait augmenter la vitesse et que ça ne poserait pas de problème pour l'écoulement du trafic. Aujourd'hui, c'est utilisé comme argument pour justifier (en partie) la mauvaise qualité du service. A méditer ...

        A+

        Commentaire


        • #5
          La mise à voie unique s'est faite alors qu'il y avait moins de trains.
          De pus le matériel est fragile.

          Commentaire


          • #6
            Bonjour,

            Je crois que la VU est un faux problème. Mais la gestion du matériel est elle très tendue. Le nombre de rame est limite pour le service assuré, une rame a été victime d'un incendie à Granville et n'est pas remplacée, la fiabilité du matériel, s'il a été amélioré, n'est pas suffisant pour les besoins de cette ligne. Et le moindre grain de sable dans l'organisation fout le bazar.

            Pour en revenir à l'incident d'hier, il n'était que le troisième en une semaine: train supprimé au départ d'Argentan pour Granville (avec la femme du Président de Région dans ce train !), plein non fait dimanche dernier qui a engendré un retard d'une heure au départ de Granville et enfin l'incident d'hier avec les élus.

            Le Président de Région avait déjà tapé du poing sur la table en début d'année, il pourrait récidiver avec cette affaire
            @+

            Thierry

            D'autres photos à cette adresse:Argentan Web Ferroviaire
            Sony Alpha 550 + Sony 18-55 + Sigmao 17-70 2.8/4 + Minolta 100-300 + Tamron 18-250 + Minolta 50 1.7 + Manfrotto 190XB - rotule 804RC2

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par tramway61 Voir le message
              Le Président de Région avait déjà tapé du poing sur la table en début d'année, il pourrait récidiver avec cette affaire
              D'autant que lui et sa famille prennent le train, ce qui n'est pas courant...
              WikiSara : Le wiki de la route et des transports !

              Je recherche des photos de Panneaux Michelin, de bornes de limites de départements et de routes en général... Si vous en possédez, contactez-moi !

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par G.E. Voir le message
                D'autant que lui et sa famille prennent le train, ce qui n'est pas courant...
                !!!

                L'autre jour (et depuis que j'ai toutes les chaînes régionales de F3), j'ai vu un reportage de F3 Basse-Normandie sur un patelin de l'Orne situé sur la N12 et qui réclame une déviation. Et qui vient rendre visite au maire ? Le président du Conseil Régional (passager de la voiture), débarquant d'une C6 immatriculée dans le 14 ...

                Commentaire


                • #9
                  Bonjour,

                  Même si il est utilisateur de trains, un Président de Région doit parfois utiliser une voiture.
                  Et comme la capitale régionale est Caen, la voiture de fonction est immatriculée 14.

                  Marc
                  • Il y a toujours beaucoup plus d'opposants aux fermetures de lignes que d'usagers ! ©
                  • Juger c’est de toute évidence ne pas comprendre, puisque, si l’on comprenait, on ne pourrait juger. (A. Malraux)
                  • La preuve du pire, c'est la foule (Sénèque)
                  • Le forum histoire de TEO : http://histoire.trains-en-vadrouille.com/

                  Commentaire


                  • #10
                    Bonsoir,
                    dans le cas de Paris-Granville, ce n'est pas en soi la VU qui pose problème mais une combinaison de facteurs, parmi lesquels :
                    - la longueur des tronçons de VU entre évitements (idéalement il aurait été préférable d'avoir un évitement intermédiaire au milieu de chaque tronçon actuel de VU et Folligny-Granville conservé en DV... mais le coût n'aurait pas été le même),
                    - la relative fragilité (faut rien exagérer) du BAPR à compteurs d'essieux et surtout la dégradation importante du service qui en découle lors les trains doivent parcourir plus 10 km ou plus en marche à vue (VL30),
                    - les ratés du cadencement mis en place sur Montparnasse au SA 2009 et l'imbrication contrainte des dessertes Paris-Granville dans la trame IdF : on a un système contraint aux deux extrémités (de manière différente mais au final l'horaire est figé et fragile) ;
                    - la fiabilité améliorée mais très moyenne des XTER.

                    Lorsque la modernisation de la ligne de Granville a été actée, la solution de la mise à VU de certains tronçons a été retenue car elle constituait la seule solution raisonnable au niveau du coût, permettant de combiner des relèvements de vitesse sans sortir des emprises et la réutilisation de l'une des deux voies à moindre frais, des travaux (remplacements de rails, relevage, mise en place du BAPR...) étant réalisés en parallèle sur la partie Dreux-Argentan maintenue à DV. Il n'y a donc pas "foutage de g". ou schizophrénie dans le discours ci-dessus. Conserver la DV de bout en bout vu le niveau de trafic sur Argentan-Folligny (Granville) et l'argent mobilisable à l'époque par les collectivités de Basse Normandie (qui avaient participé peu de temps auparavent à la modernisation/électrification de Mantes-Cherbourg/Lisieux-Trouville) n'aurait pas permis de moderniser la ligne, sous sa forme actuelle du moins (on aurait probablement conserver des parties anciennes, rafistolées comme c'est le cas sur d'autres lignes régionales).

                    On peut donc tout à fait évoquer la fragilité de l'exploitation en VU sans pour autant renier les décisions passées (qui aboutirent à une amélioration de l'offre et la pérénisation de la ligne au-delà d'Argentan, il ne faut pas l'oublier).

                    Christian

                    Commentaire


                    • #11
                      OK, Christian, le problème est plus dans le matériel que dans l'infra, qui toutefois pourrait un peu mieux faire avec du BAL, vu l'intérêt de la ligne pour la Région Basse Normandie.

                      Mais dans ce cas, bon sang, qu'attends t'on pour mettre en place des locs diesels très performantes genre BOMBARDIER TRAXX ou VOITH MAXIMA, que l'on est même pas obligé d'acheter avec les offres de Leasing constructeur, en plus?

                      Est-ce le syndrome de la franco-francitude, le tout-TGV®, le tout ALSTOM, où l'attentisme du prochain marché "PP" ou "PHD" ?
                      Amicalement, Luke.

                      S
                      NCF, A nous de lui faire préférer le train....

                      Commentaire


                      • #12
                        Si tu réintroduis des rames tractées (avec des locs diesel aussi modernes soient-elles), on circulera moins vite qu'aujourd'hui (avec les XTER) sur cette ligne car les caractéristiques géométriques de la voie et l'armement léger mis en place (du rail U33 à 46 kg/m... les derniers LRS de ce type qu'on ait posé, hors cas particuliers de rénovation avec rail de réemploi reconditionné) n'ont permis les relèvements de vitesse que pour les seuls automoteurs de catégorie 3 (ceux qui appliquent les TIV de type C).

                        Commentaire


                        • #13
                          Bonjour,
                          je suis surpris de cette dernière remarque, car il me semble bien me souvenir avoir pris des paris-argentan et retour avec des voitures corails, vers 2003.
                          cdt

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par découverte Voir le message
                            Bonjour,
                            je suis surpris de cette dernière remarque, car il me semble bien me souvenir avoir pris des paris-argentan et retour avec des voitures corails, vers 2003.
                            cdt
                            Bonjour,

                            Effectivement, il y a eu du Corail, mais ces rames ne bénéficiaient pas des relèvements de vitesse.

                            Sinon, changer le matériel, c'est facile à dire, mais on fait quoi d'un matériel amorti sur à peine dix ans, accompagné d'une telle réputation ? Il faut trouver une région preneuse, à moins que la sncf le conserve hors Ter, mais pour faire quoi ?

                            L'opération laissera un trou financier significatif.
                            Patrick

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Thor Navigator Voir le message
                              Si tu réintroduis des rames tractées (avec des locs diesel aussi modernes soient-elles), on circulera moins vite qu'aujourd'hui (avec les XTER) sur cette ligne car les caractéristiques géométriques de la voie et l'armement léger mis en place (du rail U33 à 46 kg/m... les derniers LRS de ce type qu'on ait posé, hors cas particuliers de rénovation avec rail de réemploi reconditionné) n'ont permis les relèvements de vitesse que pour les seuls automoteurs de catégorie 3 (ceux qui appliquent les TIV de type C).
                              Ah, d'accord, même mise à voie unique, ils ont pas été fichus de mettre un armement de voie standard, genre 50kg/m, sur toute la voie; le bricolage habituel, quoi.

                              Et après on s'étonne que les élus locaux demandent tous un TGV....
                              Amicalement, Luke.

                              S
                              NCF, A nous de lui faire préférer le train....

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X