Home | Actualité | Matériel roulant | La CEH | Infrastructures | Europe | Galeries | Forum | Contact |

LA ROUTE NOCTURNE DE LA BAVIERE

 

La relation spécialisée Paris - Munich est issue du dédoublement de l'Orient-Express. Sa dernière grosse réforme est en date de décembre 2008.


Fin des années 60, pour relier de nuit Paris, Munich, Salzburg et Wien les voyageurs sont obligés d'emprunter l'Orient-Express, train à tranches multiples, mais aux horaires inadaptés, et offrant des temps de parcours lents entre la France et Munich.

Dédoubler l'Orient-Express...

Partant de ce constat, au service d'été 1969, la SNCF met en circulation un train de dédoublement, plus rapide et plus adaptés à la desserte du sud de la Bavière. Il circule hebdomadairement et uniquement en haute saison d'été. Particularité, il achemine entre Paris-Est et München-Ost des automobiles accompagnées. Compte tenu de sa fonction de dédoublement, il prend les numéros 10005-10006. Le 3 Juin 1973, il est remplacé par un nouveau train 1163-1162 Paris-Est - Wien-Westbf. Plus rapide que son prédécesseur, il reprend l’achemine certains jours de fourgons porte-autos entre Paris-Est et München-Ost. Ce train achemine par ailleurs une voiture B10 UIC de la SNCF Paris-Est - Skopje (Macédoine) entre la ville lumière et Salzburg. En France, il dessert Nancy et Strasbourg. Le 1162 a des arrêts supplémentaires à Saverne et Sarrebourg.
Au service d'été 1975, le 1163 est accéléré de 20 minutes, tandis que la voiture Paris Est - Skopje est supprimée alors qu'une voiture restaurant fait son apparition entre München et Wien.

Au fil des ans, ce train voit ses horaires modifiés de quelques minutes au grès des différents services. Sa circulation dans le sens pair est combinée avec le train 100 Strasbourg - Paris-Est. Il se retrouve même dénommé Rosenkavalier durant les années 80.

La naissance du 261-260...

Le 2 juin 1991, suite à la réforme horaire de l’Orient-Express, le train 1163-1162 est supprimé. Par contre, un nouveau train quotidien 261-260 Paris-Est - München Ost est mis en circulation, prolongé Salzburg certains jours. Le service auto train est toujours maintenu. Durant le service d'hiver, sa circulation est combinée certains jours avec le train nocturne Paris - Forbach - Frankfurt - Praha de la façon suivante :
Durant ces périodes, un train 1161 Paris Est (22.30) - Strasbourg (03.41) est créé. Il achemine jusqu'en Alsace les voitures du 261 Paris - München. Il achemine également jusque Metz-Ville, les voitures du 253 Paris - Frankfurt - Praha Hln. Dans le sens pair, un train 1160 Strasbourg (02.02) - Metz Ville (03.35) est créé. Il achemine jusqu'à la cité messine les voitures du 260 München - Paris. Dans cette gare, les voitures en provenance de l'Allemagne sont ajoutées au train 252 Praha - Frankfurt - Paris. Lorsqu'il circule isolement, le 260-261 circule via Nancy-Ville.

Mais, partir du service d'été 1993, le passage par Metz-Ville est régularisé, suite à la suppression des trains 252 et 253 Paris - Frankfurt - Praha. Cela permet le maintien d'une desserte nocturne pour la capitale de la Lorraine. De plus, l'origine/destination du train est maintenue à longueur d'année à München Hbf. La suppression de la desserte hebdomadaire de Salzburg est accompagnée par celle de l’offre Train autos-couchettes A partir du service d'hiver 1993-1994, hormis durant les mois de juillet et août, ce train achemine jusqu'à Karlsruhe Hbf des voitures directes Paris - Frankfurt et v. v.
Décembre 2001, le 261-260 voit son parcours modifié de façon conséquente sur le parcours français.
Le 261 voit son départ retardé à 22h58 au lieu de 22h27 de Paris-Est. Le transit via Metz-Ville est supprimé au profit d'un transit via Nancy-Ville. Les horaires restent inchangés entre Strasbourg et München Hbf. Les arrêts commerciaux de Chalons en Champagne, Bar le Duc et Strasbourg sont supprimés. La SNCF créé en remplacement un train d’extrême soirée 1919 entre Paris et Metz, dans les anciens horaires du 261.
Le 260 a ses horaires maintenu entre München Hbf (20:54) et Paris-Est (07:00). Il est désormais ans arrêt commercial entre Kehl et Bar le Duc. Les arrêts de Bar le Duc et Chalons en Champagne sont maintenus.

Une nouvelle étape est franchie en décembre 2002 : Le train passe sous le régime des trains "DB NachtZug". Les arrêts de Kehl et Baden-Baden sont supprimés, de même que les arrêts à Bar le Duc et Chalons en Champagne sur le 260.

En décembre 2007, le train 261-260 est repris sous le giron CityNightLine. Il est désormais dénommé Cassiopeia

Une nouvelle organisation

L'offre de nuit Paris - Munich est réorganisée pour le service annuel 2009, par la création d'un nouveau train bitranche Paris - Berlin/Munich circulant via Metz, Forbach et Mannheim où la tranche Paris - Munich est raccordée au train Amsterdam - Munich. Durant la période hivernale, la tranche est prolongée jusqu'Innsbruck.

Derrière les noms

Cassiopeia : Cassiopée est une des 88 constellations du ciel, visible dans l'hémisphère nord.

Rosenkavalier (Le Chevalier à la rose en français) est un opéra en trois actes composé par Richard Strauss, sur un livret de Hugo von Hofmannsthal.

Evolution de la compo du 261-260

A partir de l'hiver 1996-1997, des B91/2tu SI entrent dans la composition de la tranche München en remplacement des B10tu. Une B91/2tu SI fera également une apparition sur la tranche Frankfurt à l'hiver 1997-1998. Au service d'hiver 1999-2000, la B9c9x de la tranche Frankfurt am Main Hbf est remplacée par une B10c10ux de la SNCF. Enfin, suite à la suppression du transit par Metz-Ville, les deux tranches sont inversées en décembre 2001, la tranche Frankfurt am Main se trouvant en queue au départ de Paris-Est. Dernier changement en date, depuis décembre 2002, la rame est fournit par la DB pour la tranche München, du fait de l'incorporation de ce train sous le régime DB NachtZug.


Copyright © 2000-2009 Trains-En-Voyage Mentions légales Dernière mise à jour : 01/05/2009